BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

La Respiration Consciente

article



Respirer consciemment, ou plus justement, être conscient de sa respiration. Conscient du va-et-vient du souffle, de ce mouvement originel, perpétuel, mobile

Par Anne-Marie De Vinci


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°40
Extrait du dossier : Les secrets de la respiration
Nb de pages : 0

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Respirer consciemment, ou plus justement, être conscient de sa respiration. Conscient du va-et-vient du souffle, de ce mouvement originel, perpétuel, mobile. Il y a cette respiration nécessaire, mécanique, physique, physiologique, qui nous anime, nous nourrit, nous préserve. Il y a aussi cette respiration énergétique, alchimique qui transforme en nous les éléments, porte nos ressentis profonds, guérit, relie, ouvre. De la physique à la métaphysique, la respiration est un pont qui relie le monde visible aux mondes subtils. La Respiration Consciente fait partie de ces multiples approches qui reconnaissent le pouvoir guérisseur du souffle. Approche plus que technique car il s’agit bien d’accueillir le souffle, comme il s’anime en nous, de nous ouvrir à lui, d’être avec lui, d’apprendre de lui. L’observation du va-et-vient du souffle ainsi que la conscience, simple et pure, aux espaces infimes, subtiles, brefs, entre l’inspir et l’expir, et l’expir et l’inspir. La seule observation de ces passages, la seule présence au souffle opère sa magie en nous. La Respiration Consciente se pratique dans la détente la plus sobre, allongé, en silence, et accompagné d’un praticien durant les 10 ou 12 premières séances. Elle s’adresse à tous, enfants, adolescents et adultes, ne présentant pas de contre-indication formelle. La connexion entre l’inspir et l’expir, et l’expir et l’inspir est particulière à cette approche. La qualité de l’observation de cet instant se développe grâce à l’enseignement apporté par la respiration elle-même. Un deuxième point important, nous favorisons la détente du diaphragme en le laissant profondément relaxé et au repos, afin qu’il se libère de toutes les tensions qu’il peut avoir accumulées. Nous ouvrons alors la partie supérieure de la cage thoracique afin de favoriser une respiration haute, et parvenir à la libération naturelle du souffle. L’ouverture de la respiration dans cette zone est essentielle car les émotions et leur expression, le sens de notre relation au monde et aux autres se trouvent situés là. C’est la place du cœur, cœur physique, émotionnel et relationnel. L’observation des espaces où le mouvement de l’inspir se transforme et devient déjà l’expir, et où dans l’expir naît déjà l’inspir, suggère, cultive, ancre en nous mobilité, fluidité, détachement, qui sont les maîtres-mots de notre intelligence émotionnelle, relationnelle, consciente. Connexion de l’inspir à l’expir à l’inspir… observation du souffle, ouverture de la respiration haute et profonde relaxation en toute conscience participent à l’alchimie de cette approche. De séance en séance, nous apprenons à mieux connaître ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*