Boutique
Abonnement à la revue
Abonnements internet
Publications
Revues Génération Tao
Dossiers thématiques
Articles
Vidéos
Sélection Génération Tao
Livres
CD audio
Elixirs énergétiques
Idées cadeaux
Stages Zen

Inscrivez-vous
à notre NEWSLETTER
CLUB génération TAO Offres spéciales Génération Tao Offres Abonnement Génération Tao
Groupe GENERATION TAO facebook Rejoignez notre groupe Facebook

Partenariat / Publicité

Budo EditionsSTAGES WUTAOHeureusement.org

exemple-visuel.png

Articles

+ Ajouter à la taothèque Si vous avez aimé, partagez-le, + Envoyer à un ami + Ajouter un commentaire
» retour

L’échelle de l’amour

Publié le 08/02/2009

Et du désir

Catherine Bensaïd nous révèle les différentes formes de cette échelle de l’amour et du désir. A nous de savoir incarner toutes ces énergies.

Par Catherine Bensaid

Extrait de la revue : Le nouveau Génération Tao n°51
Extrait du dossier : Sexe & Tao d'aujourd'hui
Nb de pages : 1
Difficulté de lecture :

Catégorie : Articles

Prix : 0.5 € (Gratuit pour les membres du club Tao)

Acheter

Descriptif

Là seulement, vous le savez, dans l’esprit à travers la chair n’existent ni satiété, ni déceptions, ni limites. Là seulement pour votre amour est l’air libre, la grande issue.  Teilhard de Chardin

« L’échelle de l’amour » est aussi échelle du désir : « monter au septième ciel » dit-on. Voici une ébauche de cette montée progressive vers des cieux plus étoilés, sachant que cette échelle « n’est pas une échelle de valeur » ainsi que le dit Jean-Yves Leloup : L’Amour se fait chair dans toutes les dimensions de la chair, et il ne faudrait pas oublier que c’est le même Amour qui s’incarne dans la pulsion sexuelle et l’appétit charnel que celui qui nous rend capables de prière et de célébration. L’énergie de l’Amour est une. L’énergie de l’Amour a pour s’exprimer différentes formes que la terminologie Grecque nous aide à préciser, témoin d’une évolution pour chacun du besoin au désir, de la demande au don, de la soif à la source. Et tout désir, comme tout amour, est un arc-en-ciel où chaque couleur a sa place mais dont certaines peuvent être, selon les instants et au fil des années, plus intenses et lumineuses. L’harmonie tient les couleurs toutes ensemble.
Porneia, c’est l’amour du bébé pour sa mère
Le désir est besoin. De nourriture, de soin, d’affection. Le corps est passif, en attente du plaisir que l’autre, à l’image de la mère, apporte. L’autre est objet de dévoration, se devant pour satisfaire être dans le don total de sa personne. « Faire l’amour, c’est la certitude que l’autre s’occupe entièrement de moi. »
Pathos, c’est l’amour-passion
Le désir est passionnel, l’érotisme pulsionnel, dans une dépendance absolue autant qu’une demande d’absolu. « Je te veux tout à moi, tout de suite et pour toujours ; sans ton corps, ta présence, ton amour, je meurs. ». C’est un désir qui tourne à l’obsession, dans une alternance de bonheurs et de souffrances. Le corps ressent des plaisirs intenses, relatifs à une sensation de manque et qui sont à leur tour créateurs de manque. L’autre, objet de passion, fait vivre et revivre bien des blessures passées…
Eros, c’est l’éveil des sens, l’état amoureux
Le désir est amoureux, léger, pétillant. Le corps est ailé, porté par le plaisir des sens, l’attirance se vit dans un sentiment d’évidence. L’autre est si beau et la vie si belle…
Filia, c’est l’amour-amitié

Mots clés

Vous aimerez aussi

Commentaires