CLUB génération TAO Offres spéciales Génération Tao Offres Abonnement Génération Tao
Groupe GENERATION TAO facebook Rejoignez notre groupe Facebook

Partenariat / Publicité

LIVRE WUTAOCentre d'Arts et d'Ecologie CorporelleWutao School

Articles

+ Ajouter à la taothèque Si vous avez aimé, partagez-le, + Envoyer à un ami + Ajouter un commentaire
» retour

Morihei Ueshiba

Publié le 07/04/2009

Essence sacrée

Morceaux choisis de la vie de Morihei Ueshiba, fondateur de l’Aïkido.

Par Budo Editions

Extrait de la revue : Génération Tao n°52
Nb de pages : 1
Difficulté de lecture :

Catégorie : Articles

Prix : 0.5 € (Gratuit pour les membres du club Tao)

Acheter

Descriptif

Morihei Ueshiba est né le 14 décembre 1883 (16 novembre sur l’ancien calendrier lunaire japonais), dans la ville féodale de Tanabe, au Japon. Située à quelque trois cent vingt kilomètres au sud d’Osaka, Tanabe est nichée au pied des montagnes de Kumano, sur la côte de la province de Kii (actuelle préfecture de Wakayama). Kumano est la « terre sainte » du Japon, lieu sacré où les dieux Shintos descendirent sur terre ; la croyance veut y cacher les portes ouvrant sur le monde de pureté du Amida Bouddha. Tout le district de Kumano est vénéré comme une « montagne mandala » et accueille depuis des siècles ascètes, faiseurs de prodiges et sages désirant profiter de son air pur, de la fraîcheur de ses sources, de la saveur des fruits et des bienfaits des plantes médicinales. Ils y viennent rafraîchir leur corps et leur âme aux sources chaudes et apaisantes qui en émaillent le paysage. Les grands sanctuaires de Kumano et la cascade sacrée de Nachi sont au monde shinto ce que La Mecque est aux musulmans. Au Japon, tous les vrais croyants, à l’exemple de l’Empereur, désirent ardemment accomplir, ne serait-ce qu’une fois, le pèlerinage vers ces lieux saints pour avoir la chance d’entr’apercevoir l’un des huit dieux-dragons batifolant dans la cascade de Nachi. (…)
Il y a déjà plusieurs siècles, le grand enchanteur En-no-Gyoha pratiquait les techniques de méditation taoïste au cœur de ces montagnes et usait de magie pour voler d’un sommet à l’autre. Les Yamabushi (ascètes des montagnes) affirment toujours que En-no-Gyoha leur apparaît en d’impressionnantes visions. Il est rapporté qu’à Kumano, les couleurs et les sons peuvent être perçus dans leur forme originelle, et que les pratiques ascétiques conduisent ici à une clarté d’esprit et une clairvoyance inégalées. A l’époque où naquit Morihei, l’un de ces Yamabushi, répondant au nom de Jitsukage, se jeta du haut de la cascade de Nachi en un acte de purification expiatoire, sutemi-gyo, abandonnant totalement son corps et son âme au Divin. Dès sa naissance, Morihei fut donc baigné dans une atmosphère empreinte de surnaturel, de mystère et de sacré.
Déjà parents de trois filles, le père et la mère de Morihei furent transportés par la naissance de leur premier garçon, le considérant comme un présent des dieux de Kumano qui avaient finalement répondu à leurs ferventes prières en leur accordant un fils. Propriétaire terrien prospère et longtemps conseiller ...

Mots clés

Vous aimerez aussi

Commentaires