CLUB génération TAO Offres spéciales Génération Tao Offres Abonnement Génération Tao
Groupe GENERATION TAO facebook Rejoignez notre groupe Facebook

Partenariat / Publicité

LIVRE WUTAOCentre d'Arts et d'Ecologie CorporelleWutao School

Articles

+ Ajouter à la taothèque Si vous avez aimé, partagez-le, + Envoyer à un ami + Ajouter un commentaire
» retour

Danse Biodynamique

Publié le 30/06/2010

Retrouver son « corps félin » !

Thérapeute psychocorporel et danseur, Rafael Baile nous raconte son parcours qui l’a mené à créer la danse biodynamique. Un art du mouvement qui conduit chacun d’entre nous à retrouver son « corps félin ».

Par Rafael Baile

Extrait de la revue : Génération Tao n°57
Nb de pages : 2
Difficulté de lecture :

Catégorie : Articles

Prix : 1.99 € (Gratuit pour les membres du club Tao)

Acheter

Descriptif

Synthèse des grandes disciplines corporelles qui intègrent les lois fondamentales du mouvement, la danse biodynamique cherche à libérer le corps de toutes les contraintes artificielles en le ramenant à sa psychomotricité naturelle : le « corps félin ».
Dans une quête de vérité universelle révélant les règles immuables du corps en mouvement, elle jette des ponts entre l’Occident (Wilhelm Reich) et l’Orient (Itsuo Tsuda(1)), l’ancien monde (Rudolf Steiner) et le nouveau monde (Temple Fay(2) et Béatrice Padovan(3)).

Retrouver une intégrité psychocorporelle
Cette recherche avait commencé alors que j’étais encore étudiant à l’Ecole de Psychologie Biodynamique de Montpellier. D’abord à travers toute l’approche reichienne, démontrant la correspondance entre le refoulé psychique et le corps réprimé. La libération des cuirasses musculaires, tissulaires, viscérales, ainsi que les effets du mouvement orgonomique, démontrait de toute évidence le réel pouvoir de désintoxication de ce travail sur les différents tissus du corps au sein même de la cellule, de son noyau. La pulsation universelle, régénératrice du mouvement de vie, est ainsi restimulée.
Ensuite, lorsque j’ai mis en place un atelier d’expression corporelle à l’Hôpital Psychiatrique d’Aix-en-Provence et que j’ai commencé à recevoir des patients en séance individuelle, ma recherche s’est orientée très concrètement sur les possibilités de réparer les carences dans la structure du corps par le mouvement. Je me suis intéressé alors au mouvement régénérateur d’Itsuo Tsuda afin de défaire les tensions, les blocages, voire les déformations posturales liées à la névrose et à la psychose. Puis j’ai intégré les théories de Steiner sur le langage du corps, ainsi que les recherches de Temple Fay et Béatrice Padovan sur la mise en place du développement de l’ontogenèse. Celles-ci ont élaboré ainsi tout un système de reconstruction de l’édifice psychocorporel : mouvement fœtal, de naissance, de l’évolution des espèces (petite enfance), primitif (enfance), mouvement accompagné (enfance, adolescence), pour arriver enfin à la danse, aboutissement final du processus de reconstruction. Je devenais ainsi malgré moi une sorte de mécanicien qui réajuste, replace, répare les pièces défectueuses du « véhicule » afin qu’il puisse au mieux acheminer le « conducteur »
à sa destination.

Le corps félin
A travers toutes mes recherches en psychothérapie, je voyais bien comment le mouvement de vie circulait ou ne circulait plus dans le corps, mais en tant que danseur, je voulais absolument découvrir ce centre fondamental d’où le mouvement part et revient. Ce qui fait que le corps est mis en mouvement sans être obligé ...

Mots clés

Vous aimerez aussi

Commentaires