CLUB génération TAO Offres spéciales Génération Tao Offres Abonnement Génération Tao
Groupe GENERATION TAO facebook Rejoignez notre groupe Facebook

Partenariat / Publicité

LIVRE WUTAOCentre d'Arts et d'Ecologie CorporelleWutao School

Articles

+ Ajouter à la taothèque Si vous avez aimé, partagez-le, + Envoyer à un ami + Ajouter un commentaire
» retour

Parfum de femme ou l’essence d’un maître

Publié le 25/04/2000

Le Qi Gong au féminin par Mme Liu

Directrice du département de la recherche sur le Qi Gong du centre national de Beidaihe, Madame LIU Ya Fei continue de développer le Nei Yang Gong, une fameuse méthode créée par son père.

Par Madame Ya Fei Liu , Delphine Lhuillier

Extrait de la revue : Génération Tao n°15
Extrait du dossier : Qi Gong au féminin
Nb de pages : 4
Difficulté de lecture :

Catégorie : Articles

Prix : 1.99 € (Gratuit pour les membres du club Tao)

Acheter

Descriptif

GTao : Vous avez développé cette technique de façon personnelle. N’existait-il donc pas de Qi Gong pour les femmes auparavant ?
Mme Liu Ya Fei : Le Nei Yang Gong est une méthode complète de Qi Gong médical que le Docteur LIU Gui Zhen, mon père, a créée. Il existait dans celle-ci quelques exercices qui traitaient déjà des maux typiquement féminins. Les soins que j’ai pratiqués pendant plus de vingt ans en hôpital et en clinique auprès de nombreuses patientes m’ont permis d’accumuler l’expérience et les connaissances nécessaires à la réalisation d’une véritable méthode totalement consacrée à la femme.

GTao : Il n’y a pas beaucoup de Maîtres femmes en Chine. Etre femme vous a-t-il aidée dans votre entreprise ?
Mme Liu : Cela m’a évidemment beaucoup aidé. Il est vrai qu’il n’existe pas beaucoup de Maîtres de Qi Gong femmes en Chine et la pratique a été beaucoup balisée par les hommes et leur ressenti. Je crois depuis longtemps que cet aspect féminin du travail manque. Le corps de la femme est différent de celui de l’homme ; il était donc nécessaire de développer cette nouvelle dimension.

GTao : Quelle technique est réellement spécifique à la femme ?
Mme Liu : Le premier point qui la distingue de l’homme est le besoin pour la femme de développer le côté yin de son énergie vitale, dans la grâce, la force, la souplesse et la féminité. Pour le corps énergétique, les méridiens les plus concernés sont : Ren Mai - le vaisseau conception -, Dai Mai - le méridien de la ceinture - et Chong Mai
- le méridien central -. Vue de l’extérieur, la pratique physique juste doit manifester cette beauté, cette subtilité et cette grâce symboliques du corps féminin.

GTao : Avez-vous beaucoup pratiqué avec votre père ? Quels acquis reçus de son enseignement vous ont nourrie dans la création de ce Qi Gong des femmes ?
Mme Liu : J’ai commencé la pratique du Qi Gong très tôt, à l’âge de huit, car j’étais une enfant faible et malade. J’ai beaucoup travaillé avec mon père qui m’a enseigné tous les principes du Nei Yang Gong, sans distinction particulière entre l’homme et la femme. Une méthode complète de Qi Gong a son commencement et ses finitions : en réalité, dans les premières années de pratique, il n’y a pas de raisons de faire cette distinction entre ...

Mots clés

Vous aimerez aussi

Commentaires