BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

L’état Qi Gong

article

« On peut avoir des émotions et on peut les laisser vivre. »

Yves Réquéna, dans cet entretien, oppose l’état rodéo dans lequel nos émotions passent d’un extrême à l’autre et l’état Qi Gong où elles ont toute latitude pour être vécues.

Par Yves Réquéna , Delphine Lhuillier


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°46
Extrait du dossier : Guérissez votre corps émotionnel
Nb de pages : 4

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

GTao : Que signifie pour vous le mot « émotion ?
Yves Réquéna : Etymologiquement, « émotion » signifie « mouvement vers l’extérieur ». Tout être humain — et tout animal — a des émotions. C’est sa façon de réagir au réel en l’évaluant avec les critères de base qui nous structurent, comme par exemple l’instinct de survie auquel s’associe la peur archétypale et viscérale. La peur se décline alors sur plusieurs thèmes qui vont de la peur du danger à l’inquiétude. Nous sommes donc structurés par différentes émotions de base pour être amenés à réagir au réel de manière individuelle. Une personne réagit pour sauver sa vie ou simplement ne pas perdre la face.

GTao : Les émotions sont-elles des énergies, au sens taoïste du terme ?
Y. R. : Absolument. Et c’est dans ce sens que je travaille sur l’énergie des émotions.

GTao : De quelle manière, et pourquoi ?
Y. R. : On ne nous a jamais appris à être en amitié et en complicité avec nos émotions. Je pense que cela vaut la peine d’être appris, aussi bien pour la personne qui souhaite se former que pour l’enseignant que je suis, puisqu’à moi non plus, on ne l’a jamais appris. C’est seulement avec la médecine chinoise, la méditation, le Yoga dans un premier temps, puis le Qi Gong, que progressivement j’ai cultivé un art de ma relation avec mes émotions. A tel point qu’à un certain moment de mon travail sur la lucidité et la conscience, j’ai été plus intéressé à cultiver l’art de réussir la relation avec mes émotions, le réel et les êtres humains qu’à obtenir le résultat en jeu dans une situation. Car il y a toujours un enjeu dans une situation, mais si on le regarde de près et que l’on veut bien le traiter avec art, alors il n’est plus prioritaire. Cette attitude rejoint la notion de « lâcher-prise » et l’action dépourvue de fruits.

GTao : Que pensez-vous du conseil suivant : « gérez vos émotions », souvent entendu dans les sphères du développement personnel, ou de la médecine chinoise et du Qi Gong parfois très empreintes de la pensée confucéenne ? N’est-ce pas tout le contraire du « lâcher-prise » ?
Y. R. : C’est malheureusement le terme à l’origine utilisé par le coaching qui a été adopté par le langage courant. Je préfère
l’expression ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*