BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

La pharmacopée Chinoise

article

Voyage à travers le temps

A travers la formule Ping wei san, bien utile pour les digestions difficiles, l’auteur vous invite à un voyage à travers le temps de la pharmacopée chinoise. Bon voyage…

Par Ingrid Renard


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°48
Extrait du dossier : Médecine Chinoise
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Dans son ouvrage, La transmission directe (de cœur à cœur) de la médecine », Yi xue chuan xin lu, Liu Yi Ren, un médecin vivant durant le règne de Dao Guang, le sixième empereur de la dynastie Qing (1821-1851), rêva, comme bien d’autres avant lui, de condenser dans un ouvrage court, à l’usage des étudiants, les fondements de la théorie de la médecine chinoise traditionnelle, ainsi que les traitements proposés pour les maladies les plus fréquentes. Particulièrement intéressante est sa présentation de cinq formules de pharmacopée choisies parmi les plus fréquentes. Attrayant, par sa forme en vers, et composé de chansons, cet ouvrage nous livre des clefs pour mieux comprendre l’auteur. Pédagogue passionné, adulte empli de compassion pour les jeunes débutants, poète plein d’humour, médecin érudit, esprit concis, capable de synthétiser les théories fondamentales complexes en formules qui restent simples sans devenir simplistes, cet auteur est un bon exemple du médecin accompli. Dans la Chine ancienne, celui-ci se devait de réunir une démarche scientifique, une réflexion philosophique et spirituelle, une pratique de la calligraphie, de la musique ou de la poésie et des responsabilités politiques. L’engouement pour ce livre se répandit comme une traînée de poudre et il devint un favori parmi les jeunes apprentis en médecine. Aujourd’hui, au 21e siècle, sa méthode est encore utilisée dans certaines régions par les étudiants et les jeunes internes en MTC. Avant l’ère communiste où l’on ouvrit des sections de MTC dans les universités, pour devenir médecin, il fallait étudier dès l’enfance et pendant de longues années sous l’égide d’un médecin chevronné. L’apprentissage par cœur de longs passages des classiques faisait partie de cette formation. On imagine aisément le regard réjoui et soulagé des jeunes étudiants, éreintés par l’apprentissage de centaines de pharmacopées à retenir par cœur, face à cet ouvrage ludique, mais sérieux, léger et complet. Regardons le chapitre 13 qui présente la formule Ping wei san.
Ping wei san, la poudre qui calme l’estomac
Une formule de pharmacopée est une association de plusieurs produits : plantes, produits minéraux ou animaux qui par leurs fonctions diverses se complètent, se potentialisent, réduisent la toxicité et les éventuels effets secondaires et s’adaptent au cadre clinique complexe du patient. Les formules, tout comme l’usage des produits de pharmacopée, ont été expérimentées et testées depuis 3000 ans pour être enfin adoptées lorsqu’elles avaient démontré leur efficacité et leur absence d’effets secondaires néfastes. Ping ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*