BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Argent & Spiritualité

article

Peut-on les réconcilier ?

Richesse, prospérité et spiritualité sont souvent considérées comme inconciliables. L’auteur nous partage son expérience.

Par Annick Nénaird


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°50
Extrait du dossier : Samouraï des temps modernes
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Dès que l'on aborde les questions d'argent, les passions se déchaînent : les uns accourent à l’affût du moindre indice qui permet d’en savoir plus – sous entendu : d’en avoir plus ! — tandis que les autres s’éclipsent, une moue dégoûtée, parce qu’on ne parle pas « de ces choses-là » ! : les véritables valeurs se situent ailleurs… L'opposition entre les deux camps continue à se nourrir entre les acteurs de la mondialisation — générateurs de tous les maux de la Terre — et ceux qui luttent pour l'alter-mondialisation : la voie de recours ! Nous y voilà ! L’argent et ce qu’il représente ne laissent personne indifférent.

Pourquoi a-t-on tant de mal avec l’argent ?
Qui a le courage de dire publiquement qu’il aime l’argent ? Quand les autres prétendent le contraire ! Entre les deux camps : l'un correspondant aux nantis, les vrais « riches », l'autre avec… tous les autres. On rencontre cependant quelques intermédiaires. Ceux qui n’en ont guère d'argent mais ne sont pas gênés de montrer leur condition parce qu’ils l’acceptent, puis ceux qui traînent constamment des difficultés financières, énormes ou juste à la limite d'un découvert autorisé impossible à résorber. Il y a ceux qui s'en sortent assez bien financièrement mais n'arrivent toujours pas à se constituer le moindre pécule. Et les autres dont les finances vont bien, voire très bien, mais pour qui en parler reste un tabou. La plupart des riches aussi sont concernés, quel que soit le montant de leur fortune, ils vivent l'angoisse de perdre leurs avoirs. A tous les niveaux de gains, on retrouve ceux qui s’ingénient à faire croire qu’ils en ont davantage, baignant dans les « avoir-l’air ». A l’opposé, des riches, des très riches, qui ne veulent surtout pas que cela se sache, à un tel point que certains en arrivent à vivre comme des pauvres.

L’abondance, une peur biblique
Si l’argent ne fait pas le bonheur — ce que tout le monde claironne et que seuls les riches peuvent vérifier — pourquoi continue-t-on à courir après ? Le phénomène des loteries — en progression constante — montre à l’évidence que la majorité des gens rêve de prospérité, alors pourquoi, indépendamment du jeu, si peu de personnes cherchent-elles à y parvenir ? Quand on les questionne à ce propos, bien peu osent avouer souhaiter la richesse. Alors pourquoi joue-t-on ? ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*