BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Action et réflexion

article

La voie du sens et de la conscience

Parmi toutes les composantes essentielles de la nature humaine, la notion de « choix » porte en elle une saveur toute particulière.

Par Delphine Lhuillier


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°51
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Parmi toutes les composantes essentielles de la nature humaine, la notion de « choix » porte en elle une saveur toute particulière. Pouvoir dire « je choisis » incombe en effet que, d’une part, je suis une femme, un homme libre, je peux décider du cours de ma vie, de la voie que je choisis de suivre. Et que, d’autre part, je prends, par ce choix, la responsabilité de mon acte, et donc, j’en assume les effets et les conséquences.
Bien sûr, choisir ce bijou ou cette fleur plutôt qu’une autre ne m’implique pas de la même manière que choisir ce chemin plutôt qu’un autre. Mais nous sommes sans cesse en train de choisir. Tout ce que nous vivons est un choix de vie.
Un question subsiste alors. A quel moment mes choix m’appartiennent-ils vraiment ? A quel moment ne sont-ils pas conditionnés par la famille, l’éducation, les inhibitions, les peurs, la dépendance, le contexte socio-culturel… Et parfois même l’amour ? Comment reconnaître le choix ultime qui répond à ma véritable et plus authentique aspiration ? Le choix qui ne m’assujettit à rien et me libère de tout, tout en acceptant ses exigences et ses implications. Le choix qui me réalise et me dépasse.
Bien sûr, je peux faire des mauvais choix, commettre des erreurs de parcours…Tant qu’ils sont assumés pleinement, et que ces erreurs entraînent elles-mêmes de nouveaux choix qui tirent leur enseignement du précédent, la conscience s’élargit.
Conscience, le mot est dit. Etre conscient(e) de ses choix et de ses actes. Qu’est-ce que je fais ? Pourquoi et comment ?
Car une chose est claire, il nous faut agir. C’est aussi le sens du Wu Wei taoïste que l’on a si mal interprété par « non-agir ». C’est agir au bon moment. L’instant approprié et de manière adaptée à la situation.
A quoi me sert de sauter dangereusement un rocher si je peux le contourner ? Mais si le temps que je prends à le contourner me fait rater ma cible, la prise de risque ne devient-elle pas primordiale et nécessaire ?
Le choix de l’action est donc inévitable.  
Un choix pleinement conscient. Mais quand le doute s’installe, que la valse hésitations commence : un coup oui, un coup non, que faire ? Comment ne pas s’engouffrer dans ce puits sans fond ? Ce doute, si lucide quand il nous extirpe de nos croyances ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*