BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Un art protéiforme

article

Les visions de la réalité visuelle de Frédéric Villbrandt

Nous avons souhaité dans ce numéro vous partager la réalité visionnaire de celui qui depuis plusieurs années maintenant insuffle au magazine sa créativité graphique : Frédéric Villbrandt.

Par Frédéric Villbrandt , Isabelle Martinez


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°61
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Soudain, en un éclair d’instant parfois assez banal, nous percevons au-delà de la forme. De ce regard ouvert, des visions et des mutations apparaissent. Nous avons beau nous frotter les yeux, nous dire que la fatigue ou la faim doivent être à l’origine de ces phénomènes visuels, ceux-ci pourtant ne cessent de venir ponctuer notre vie, comme pour nous rappeler que le regard, ce que nous appelons voir, se limite bien souvent à nos conditionnements et à ce que nous en projetons. C’est bien cela que nous aimons retrouver chez certains artistes. Les peintures de Van Gogh nous laissent ainsi entrevoir une autre réalité. Alors, qu’est-ce que tout cela ? Energie, vibration, champs morphiques* ou tout simplement l’apparition d’une beauté à l’état pur ? 
Mouvement et transformation
L’art protéiforme de Frédéric Villbrandt me ramène à ces interrogations. Lorsque mes yeux se posent sur ses photographies, ses dessins, ses peintures ou ses créations graphiques, je plonge immédiatement dans des éveils rétiniens, donc corporels, que je retrouve dans ce que l’artiste dévoile et montre, notamment dans ses séries sur le mouvement : « […] Cette tentative de capter, fixer sans figer ce qui évolue et se développe dans l'espace, fait partie intégrante de l'histoire de la photo […] Et c'est ce qui me passionne dans cette pratique. Photographier ce qui se déroule dans l'espace ». (F.V.)
Matière et transmutation 
Frédéric Villbrandt décline un regard spécifique, précis et « réaliste » sur chaque phénomène inhérent à la vie. Ainsi dans sa série photographique « Creuset », il nous transmet une sensation transmutée de la matière aux mille effets poétiques : « Dans le jeu des dissolutions, sublimations, combustions, incinérations, calcinations, destructions, putréfactions, ou encore distillations, conjonctions, fusions, la matière qui ne pouvait être séparée est déliée, ce qui ne pouvait se rapprocher est uni, ce qui ne pouvait être attendri est fondu et ce qui ne pouvait durcir est cristallisé. Dans cet espace, la matière imaginée prend des formes aériennes, aqueuses, terriennes et flamboyantes. Un reflet lunaire apparaît. Une constellation d’étoiles émerge. Les paysages vaporeux de magiciens oubliés sont dévoilés […] Le creuset est la matrice alchimique dans laquelle la poésie est soufflée dans la matière. Ce que j’ai voulu faire pour cette série, c’est placer de la matière dans un réceptacle et photographier la réaction… C’est tout. » (F.V.)
Natures chamaniques et métamorphoses 
L’artiste aime à photographier les métamorphoses d’une nature comme le déploiement ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*