BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

A la découverte du Feng shui occidental

article



Dans trois mois, l’humanité entre dans le 3e millénaire. Notre vie moderne trépidante nous impose plus que jamais de renouer avec l’Harmonie. Débarrassé des superstitions, le Feng Shui occidental est un outil idéal pour transformer notre réalité quotidien

Par Alexandra Viragh , Bruno Colet


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°17
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

De tout temps, l’homme a cherché à comprendre et à maîtriser son environnement. Le Feng Shui est l’art de vivre en harmonie avec nos espaces de vie. Il en transforme les énergies - les diverses natures de chi qui y circulent -. Dans les plus anciennes formes de chamanisme, l’on retrouve un savoir initiatique développé afin de contrôler les forces élémentaires de la nature, de guérir et d’agir sur le monde. Ainsi le Vent et l’Eau du Feng Shui mêlent deux énergies fondamentales qui animent notre réalité : céleste et cosmique. C’est au cœur de leurs courants que se tient chaque habitation. Car, notre vie durant, nous échangeons sans le savoir avec notre environnement. Tel un dialogue entre le Ciel et la Terre, le principe masculin et féminin, le Yang et le Yin traversent notre vie. Le Feng Shui révèle le mariage discret de ces deux énergies dans notre inconscient. Et dans notre décoration intérieure, chaque objet par sa forme, sa matière, ses couleurs et sa symbolique renvoie à l’équilibre des deux principes du Yin-Yang. La complémentarité et l’unité de ces éléments en interaction expriment le Tao intrinsèque, l’un des fondements du Feng Shui.
Le Tao est un principe universel. Et ce qui fascine l’Européen à la découverte du Feng Shui occidental, c’est précisément que le Tao préexiste en lui depuis toujours : sans affinités philosophiques, taoïstes, bouddhistes, ou goût pour l’Orient en général. Qu’il appelle cette unité "Trinité" ou "Divin", celle-ci réconcilie la dualité en lui. Tel le jour et la nuit, chacun sait qu’il abrite en lui une forme de dualité : le "bien" - le "mal", le haut - le bas, la vie - la mort, oui - non, et que toutes nos recherches d’harmonie et de paix intérieure passent nécessairement par le dépassement des contraires. C’est pourquoi le feng shui occidental se situe au-delà des croyances dogmatiques.
Chaque façon d’observer notre habitation, d’entrer en relation avec un espace, crée une interprétation du réel. L’Occidental pressent rapidement que s’asseoir, par exemple, sur un canapé adossé à une fenêtre, le fatigue nerveusement - un courant de chi trop intense, trop Yang, épuise - : mais il lui faut une justification logique pour s’en convaincre. Notre culture occidentale exige donc du Feng Shui qu’il dépasse les traditions chinoises, tibétaines, japonaises, etc. pour l’introduire dans notre décoration intérieure. Adapter le Feng Shui à notre sensibilité, à nos références ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*