BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

La kinésiologie musicale

article

Une réponse au stress des musiciens ?

C'est la rentrée. Pour beaucoup de jeunes musiciens, une nouvelle saison commence, parfois teintée d'angoisse. Pour remédier à ce stress dont sont autant victimes les amateurs que les professionnels, une nouvelle technique a depuis peu vu le jour en Franc

Par Mireille Natanson


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°17
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Les musiciens sont-ils stressés ?
Oui, à tous les niveaux de leur formation et de leur carrière. Ils sont stressés par :
- Les exigences de leurs parents, souvent dès le plus jeune âge.
- L'enseignement musical basé sur la performance, les examens et la sélection.
- La concurrence impitoyable au niveau supérieur des concours du conservatoire et des concours internationaux.
- La vie de musicien professionnel, partagée entre la recherche de contrats, les voyages, et les passages à vide.
- La longue pratique quotidienne d'un instrument et les manifestations pathologiques (tendinites, douleurs cervicales ou dorsales, etc.) qui en résultent.

Que deviennent le plaisir de jouer et la créativité ?
La motivation initiale d'un enfant qui veut apprendre un instrument est un désir de se faire plaisir, puis de faire plaisir aux autres, par exemple en jouant dans un ensemble pour partager ce plaisir. Les facteurs de stress cités plus haut viennent très vite à bout de cet enthousiasme de départ. Les musiciens se tournent alors, à un moment ou à un autre, vers des techniques qui leur permettront de libérer leur expression et leur créativité. A côté des techniques reconnues comme la relaxation, le yoga, les méthodes Alexander et Feldenkrais, la kinésiologie musicale vient de faire son apparition en France.

Qu'est-ce-que la kinésiologie musicale ?
C'est en partant de leur expérience de musiciens professionnels que Rosina Sonnenschmidt et Harald Knauss ont eu l'idée, après une formation en kinésiologie (voir guide p. 48), de créer une branche spécifique de la kinésiologie, enseignée en Allemagne depuis plusieurs années et depuis peu en France. C'est une méthode douce qui détecte les blocages propres au musicien (difficultés respiratoires, trac, frustration) et rééquilibre leur énergie. En combattant le stress, on lève les difficultés d'apprentissage et on libère l'expressivité. Alors s'installe le dialogue énergétique entre le musicien et son instrument, entre le musicien et son public.

A qui s'adresse la kinésiologie musicale ?
A tous les musiciens et chanteurs, de tous âges et de tous niveaux, comme le montrent les exemples suivants, choisis parmi mes consultants.
Rodolphe (9 ans ) : "Je joue du violon depuis un an. Si je ne réussis pas mon examen, mon prof dit que je ne pourrai pas continuer ! J'ai peur de ne pas y arriver".
Daniéla, flûtiste à bec, 18 ans : "Plusieurs semaines avant les concours, je suis malade et je n'arrive plus à ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*