BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Qi gong

article

Le fitness du subtil

Entrer dans la conscience du “qi”, de l'énergie, c'est entrer dans un monde de sensations et de nouvelles perceptions. Pratiquer le Qi Gong, c'est apprivoiser cette énergie pour la faire circuler et nourrir notre organisme. Le Docteur Yves Réquéna vous en

Par Yves Réquéna


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°17
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Rencontrer l'énergie ?
Ce n'est pas une illusion. L'énergie, "qi" en chinois et prononcé "chi", veut dire "souffle", mais aussi "air", tout simplement. On comprend que le qi est en relation avec la respiration, qu'il anime le corps, lui donne vie, le développe, le nourrit, le régénère, l'empêche de tomber malade, s'oppose à l'usure et la dégénérescence. Mais il est aussi relié à l'esprit, participant à remettre les émotions à leur juste place. Il est relié au cœur, à la possibilité de ressentir l'autre, l'espace, les énergies des êtres vivants : plantes, animaux, et de la nature : rivières, mer, montagnes, lacs, arbres, pierres, astres, le soleil, la lune et les étoiles.
Mais comment un être humain qui passe une partie de sa vie devant un écran, ou deux, ou plus, qui monte et descend en ascenseur jusqu'au parking bétonné et prend sa voiture, peut-il rencontrer le qi ? Et bien, il faut qu'il en ait l'envie ; qu'il se décide ; qu'il vienne un jour faire l'expérience du qi gong : "Tu entraînes bien tes muscles… alors entraîne ton qi !".

Grâce au qi gong ?
Qi gong veut dire "Energy Training", autrement dit, le fitness du subtil, de l'invisible et de l'impalpable ; de ce qui peut nous restituer une partie de notre sensibilité, nous apporter la sérénité, et la joie. Il faut y aller avec simplicité, décontracté, dépouillé de toute attente, de toute intention, juste laisser faire le corps et la respiration dans l'état d'esprit d'un débutant ou même d'un enfant.

Sentir l'énergie par le mouvement
Apprendre la marche de la grue est un exemple. Les bras imitent les ailes ; le sternum, la clavicule et les omoplates s'activent ; la poitrine alternativement s'efface et se bombe et les jambes se coordonnent avec le haut du corps imitant l'échassier… Trois pas ça va, trente pas bonjour les ébats !
Une chaleur se fait sentir dans le centre de la poitrine. Cette sensation est celle de l'énergie Zong qui commande aux poumons et au cœur. Après quelques minutes de cet exercice, la chaleur s'installe et reste parfois pendant plusieurs heures. Répété tous les jours, l'exercice stimule l'énergie de la poitrine en cas d'asthme, de bronchite chronique ou tout simplement de tristesse.

Sentir l'énergie par l'autre mouvement
L'autre mouvement, c'est-à-dire le mouvement de la pratique dite "interne", ne vient pas de l'extérieur, mais de l'intérieur, attentif ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*