BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter


» retour

Alternatives & conventions

article

Le Tao nous appelle à l’action

Suite au Forum Social Européen qui a eu lieu en région parisienne à la mi-novembre, on a pu à nouveau constater le peu d’efficacité et d’implication des médias lorsqu’il s’agit de parler d’alternatives. Faut-il encore se demander quels sont les freins de

Par Arnaud Mattlinger


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°31
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Suite au Forum Social Européen qui a eu lieu en région parisienne à la mi-novembre, on a pu à nouveau constater le peu d’efficacité et d’implication des médias lorsqu’il s’agit de parler d’alternatives. Faut-il encore se demander quels sont les freins de cette non-information ? Ne pouvons-nous pas, chacune et chacun, nous informer et changer nos habitudes et conventions tacites en choix explicites ?
Toutes les ONGs étaient réunies au FSE dans le même intérêt, celui de présenter leurs «alternatives» et de partager leurs expériences les unes avec les autres. Les débats furent nombreux et les rencontres plutôt joyeuses, à en croire le succès et le ton de la manifestation qui clôturait l’événement. Pourtant, chaque ONG travaille sur des thèmes variés : solidarité sociale, écologie, commerce équitable… Leur point commun, c’est l’urgence de rétablir un équilibre au sein de nos sociétés, entre elles, un équilibre planétaire. L’urgence donc de changer, de faire de ces alternatives des conventions.
La convention est — entre autres, selon le Larousse — «une règle résultant d’un commun accord tacite ou explicite». L’alternative — toujours selon la même source — renvoie à la question du dilemme, lui-même défini comme «l’obligation de choisir entre deux partis possibles comportant tous deux des inconvénients». La convention a des inconvénients. Pourquoi donc toute tentative de modification serait inhibée par l’émergence d’inconvénients ? Quels inconvénients peut-il y avoir dans un accord tacite ou dans un accord explicite ? S’il est explicite, l’accord fait suite à une réflexion. Nous agissons en connaissance de cause, faisant face au mieux aux circonstances et nécessités du moment : nous intégrons les inconvénients à notre choix. Si l’accord est tacite, ses fondements ne sont pas intégrés, ne font pas partie de nos choix. Comme un volume dont nous ne voyons qu’une face, et sur lequel nous n’avons pas vraiment de prise… une sphère peut-être ?
Cette sphère, cette bulle ne nous rappelle-t-elle rien ? Explorez, caressez, gonflez, nourrissez, intériorisez «votre sphère», «votre bulle » ; c’est ce que nous pouvons entendre dans tous les cours de pratiques énergétiques. Et nos voies nous montrent que l’on peut visiter la sphère de l’intérieur comme de l’extérieur. Par pression ou intention, relâchement ou expansion, nous pouvons modeler cette bulle, lui donner une pulsation de vie. Ainsi, je crois que pour changer la convention il est nécessaire de mettre de l’intention, à l’intérieur, et à l’extérieur, ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*