BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Quand nos diaphragmes dansent…

article

La mobilité des centres énergétiques

La qualité de la conscience que nous avons de nos trois centres énergétiques est garante de notre harmonieuse intégration au monde. Découvrez ces véritables creusets alchimiques posés sur, et soutenus par nos diaphragmes corporels. Et accordez-leur une da

Par Pol Charoy , Imanou Risselard


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°27
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

En Wutao, l’harmonie se cultive tout simplement, mais subtilement, par un mouvement ondulatoire au sein même de la moelle épinière, qui restaure la fluidité de la colonne vertébrale (1). Pour approfondir cette harmonie, il est nécessaire de redonner du mouvement aux trois diaphragmes du corps, véritables planchers des centres physiques et énergétiques (dan tian en Chinois) qui sont :
1- Le diaphragme pelvien, situé au niveau du pubis, est le plancher d’appui du 1er dan tian. Contracter cet anneau limite l’énergie sexuelle, et son épanouissement au niveau de la sphère génitale.
2- Le diaphragme du plexus solaire est le plus puissant et le plus ample. Sa tension et sa contraction peuvent littéralement nous couper en deux (2) et entraîner, outre des désagréments gastriques, une scission des besoins et des émotions. La séparation du haut et du bas du corps peut aller jusqu’au déclenchement d’une schizophrénie (3).
3- L’anneau de la gorge comprend la mobilité des clavicules (4). Les clavicules sont considérées dans le chant lyrique comme des clefs, c’est-à-dire des portes pour atteindre la voix des anges que sont les voix de tête. En relation avec l’énergie sexuelle — à la puberté, la voix mue en même temps que la sphère génitale —, ce centre contracté empêche la pulsion procréatrice de nourrir et de se transcender en élan créatif individuel.

La “reliance” des centres
Ces trois espaces sont des appuis, des filtres, ou des freins aux fonctions énergétiques correspondantes. Ainsi, l’anneau de la gorge, excessivement fermé — le fameux syndrome de la cravate de l’homo économicus costumus cravatus ! — induit l’auto-contrôle et l’étouffement de la créativité. Au niveau du cerveau, différentes fréquences d’ondes leur correspondent. Elles induisent des états de qualités vibratoires différents. Avec un peu d’entraînement, et selon notre sensibilité — si nous nous dégageons de tout formatage ou de préjugé —, nous pouvons percevoir et reconnaître avec précision la qualité vibratoire et d’émission de chacun de ces dan tian. Les dan tian sont les creusets au cœur desquels les trésors de notre humanité sont en permanence en mouvement. La qualité de la conscience que nous avons de ces trois centres est donc garante de notre harmonieuse intégration au monde. Ainsi, lorsque nous nous retrouvons à vivre des désaccords avec un collègue, un ami ou un membre de notre famille, et que nos paroles n’ont pas l’écho, la résonance, l’effet désiré et escompté, nous devrions peut-être nous ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*