BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Vers une consience diététique

article



Les raisons pour lesquelles les praticiens se tournent vers la MTC ne sont pas que médicales. Le choix de valeurs porteuses de sens.

Par Jérôme Ravenet


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°37
Extrait du dossier : Nourrir la vie
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Dans la Chine traditionnelle, on conseillait au vrai médecin de ne prescrire de remède qu’après toutes les tentatives diététiques. Manger bien pour bien se porter : à la fois préventive et curative, la diététique est ainsi plus qu’un simple auxiliaire de la pharmacopée ou de l’acupuncture ; elle est par elle-même un moyen de prolonger la vie, de préserver ou de recouvrer la santé. Les scandales récents de la grippe aviaire et de la Vache Folle ont renforcé le souci d’une alimentation plus saine et l’intérêt du public pour une diététique naturelle, préoccupée du respect de la santé. Mais la diététique énergétique est une science délicate qui ne peut se satisfaire de conseils généraux pour nous mettre en garde contre les fours à micro-ondes, les surgelés, le café, les laitages, les sucres raffinés, les complexes vitaminiques et autres tours de magie commerciaux. Elle implique une maîtrise du diagnostic énergétique. De nombreux praticiens semblent animés par des raisons diverses que ne soupçonnent pas toujours les patients…

Des raisons médicales
On comprend aisément que la diététique puisse être efficace dans le traitement et la prévention de troubles physiques tels que les maladies cardio-vasculaires, l’hypertension artérielle, l’hyperlipidémie, etc. Mais on se doute moins que la diététique soit aussi une psychologie et qu’elle traite un grand nombre de troubles psychiques. En effet, à lire de près la description des fruits et des légumes dans la théorie des aliments, on observera qu’un grand nombre d’entre eux a un tropisme Cœur et que, le Cœur étant le logis de l’esprit, ils ont souvent pour action de le « calmer » ; les viandes rouges échauffent le sang qui est « le véhicule de l’esprit ». Ces deux remarques peuvent-elles faire comprendre qu’une alimentation pauvre en viandes et riche en fruits et légumes a une action apaisante, qu’elle permet de prévenir et de guérir un grand nombre de troubles liés au stress. Certains aliments tels que la menthe poivrée peuvent avoir pour effet « d’ouvrir les orifices » de l’esprit, c’est-à-dire d’aiguiser les sens et d’enraciner l’individu dans le réel —ce qui peut être utile pour le traitement de certaines psychoses—. On ne dit peut-être pas assez que la diététique inclut l’art culinaire (toute la préparation des aliments), la manière de manger (par exemple le temps de mastication) et même une attention au climat affectif des repas : autrement dit, le temps et l’énergie que ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*