BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Les autodidactes

article

Avoir le Qi pour apprendre par soi-même !

A chaque numéro, une nouvelle réflexion sur les méthodes d’enseignement des disciplines/arts corporels et énergétiques. Une rubrique qui s’adresse aux pratiquants et aux enseignants.

Par Georges Saby


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°37
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Bien que nous n’en soyons pas conscients, nous sommes tous autodidactes. Le processus d’apprentissage, d’intégration de nouveaux savoirs ou fonctionnements ne dépend pas des autres mais de nous-mêmes, de notre ouverture et notre possibilité de transformation. Au premier abord, l’autodidacte est celui qui apprend par lui-même, et choisi de lui-même la manière et le rythme selon lequel il recherche et intègre des informations. Il passe souvent pour un être isolé, très indépendant, mais comment pourrait-il apprendre et évoluer sans échange ? Sa plus grande différence, ce qui le caractérise, est l’orientation de sa personnalité et de ses curiosités : il s’éveille mieux dans la liberté. Sa plus grande qualité est sa confiance en lui. Et il ne se dispense surtout pas d’échanges, mais il en reste maître et décide par lui-même pour lui-même. Il est aussi différent dans la façon dont il tire parti de ce qu’il reçoit : offrez-lui dans une technique choisie « le petit doigt, avec ténacité il vous reconstruit le corps entier ». Ce qui met en évidence sa capacité à créer ce qui lui manque. Il peut intérioriser une réflexion, des images et les associer efficacement dans sa conscience, au point d’en faire ressortir une pensée ou un savoir-faire unique, le sien. Cela le rend inventif, créateur, indépendant. Ainsi l’apprentissage par soi-même repose-t-il sur des rouages particuliers. Le monde intime de l’autodidacte, de force ou par choix, est organisé et confiant, conscient ou non. Certains ont plutôt des structures mentales qui leur permettent d’ordonner toute information nouvelle dans des schémas si bien conçus que tout trouve rapidement sa place. D’autres sont plutôt poètes, rêveurs, presque mystiques. Ils laissent leur subconscient intégrer avec sensibilité et invisiblement le savoir. Ils s’ouvrent et laissent les rouages de leur esprit libre fonctionner aussi automatiquement que leur cœur bat. Avoir le Qi pour apprendre par soi-même est simple, nous l’avons tous. L’exprimer indépendamment de toute aide requiert l’expérience constructive de la confiance dans le développement de ce Qi particulier de l’apprentissage qui a lieu au fond de soi, solitairement. Sentir ce Qi, et le mettre en fonctionnement est possible, il suffit d’aller le chercher, il n’attend qu’à être trouvé ! Selon notre histoire, nos capacités à parcourir et découvrir ce qui est nouveau, notre façon d’apprendre se teintera de plus ou moins de capacité d’indépendance dans l’étude. En fonction de nos succès dans le processus d’apprentissage, de nos frustrations, joies, hontes, aussi de nos réussites valorisées ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*