BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Le Qi gond de la femme

article

La Voie du Cœur

Cinq années après notre dernière entrevue, invitée par le Centre « Les Temps du Corps », nous avons pu retrouver avec plaisir Mme Liu Ya Fei, directrice de l'hôpital de rétablissement de Beidaihe en Chine. Elle nous partage sa vision de la pratique et de

Par La Rédaction , Madame Ya Fei Liu


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°36
Nb de pages : 4

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

GTao : En France, la pratique du Qi Gong est souvent considérée comme une gymnastique douce, voire une discipline adressée aux personnes âgées, or vous nous avez montré des mouvements de Qi Gong dont les postures étaient très basses et enracinées.
Mme Liu : Pour que le Qi circule de manière fluide dans tout le corps, que tous les méridiens soient irrigués, la conscience et l'esprit doivent diriger l'énergie. Il faut chercher à structurer et à purifier le corps en renforçant les muscles et les tendons. C'est seulement après cette phase importante qu'il est possible d'activer l'énergie, de commencer à lui donner une intention pour la diriger et avoir une efficacité thérapeutique. A un troisième niveau, le pratiquant doit sentir et se demander où se trouve l'énergie, l'esprit, où il sent une déficience pour renforcer, où il sent une plénitude pour disperser, et ainsi réussir à harmoniser et réguler l'ensemble de l'être. Dans ma pratique, j’ai pu remarquer que certaines écoles étaient davantage attachées à réguler le souffle, Tiao Xi, ou cultivaient leur conscience, Tiao Shen, en ramenant le corps, Tiao Sheng, à une moindre importance. Or au premier niveau de la pratique, il est essentiel de réguler harmonieusement le corps, le souffle et l'esprit en accordant une place toute particulière à l'entraînement du corps qui se trouve à la base de tout le travail énergétique.
Exercice complet dans l’article disponible en ligne.

Gtao : Le développement des qualités corporelles passe donc par le travail des muscles et
des tendons ?
Mme Liu : Il faut ouvrir le corps et renforcer les muscles pour que l'énergie circule : relâcher le bassin, cultiver la force d'élasticité, etc. Certaines personnes pratiquent pendant vingt ans sans jamais évoluer parce qu'elles restent trop concentrées sur leur esprit sans être incarnées. Elles n'ont pas bien compris la relation entre le corps, le souffle et l'esprit et s'attachent à un élément mental en négligeant les deux autres. Mais le corps reste la base du travail énergétique.

GTao : Comment votre pratique a-t-elle évolué depuis 5 ans ?
Mme Liu : Depuis 10 ans maintenant, j'enseigne un tiers de mon temps en Europe, en France et en Allemagne notamment. Et depuis quelques années j'ai pu remarquer que le niveau de la pratique de Qi Gong avait augmenté et s'était approfondi. Beaucoup de personnes sont déjà initiées à de nombreuses méthodes. Cette progression me pousse ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*