BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

L’homme entre ciel et terre

article



Au cours d'une conférence sur l'acupuncture, un auditeur m'interrompt et me demande suavement la différence entre l'acupuncture et l'énergétique ; ce sur quoi j'écris au tableau l'équation suivante : énergétique = acupuncture + une doctrine (le taoïsme).

Par Jean Motte


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°15
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Au cours d'une conférence sur l'acupuncture, un auditeur m'interrompt et me demande suavement la différence entre l'acupuncture et l'énergétique ; ce sur quoi j'écris au tableau l'équation suivante : énergétique = acupuncture + une doctrine (le taoïsme).
Ce postulat doit être interprété comme la nécessité fondamentale et incontournable que chaque être humain doit avoir un outil représenté par l'acupuncture, les mathématiques, la pâtisserie, etc., et une quête spirituelle ou philosophique. C'est à cette seule condition que d'être humain nous passons à l'Homme. Donc, si nous sommes Homme en fonction des critères énoncés ci-dessus, alors nous faisons de l'Energétique. Que les choses soient claires, une doctrine n'est pas une religion. Cette dernière est figée et se pose en dogme. La quête implique nécessairement une idée de mouvement et sous-entend alors la vie. Une doctrine n'est pas une croyance. La première est une adhésion pleine et entière à un principe dont on ne s'exclut pas. La seconde est un acte imposé. “Je” crois ou pas en quelque chose. Je n'y suis pas impliqué. La première est une opinion ; ce mot nous vient du latin opinari qui signifie donner son avis, que nous retrouvons dans les mots comme opiniâtre ou opiner. Elle est le résultat du libre arbitre du penseur et induit là encore un mouvement, une activité. La seconde une foi, du latin fidem qui signifie fidélité. Il y a dans ce mot une notion de soumission, de passivité. C'est un attachement à un groupe ou à toute autre entité sans qu'il y ait eu une interrogation profonde ou un choix. Prenons l'exemple de l'église et de ses ouailles. Ce mot est fort intéressant. Il nous vient encore du latin ovicula de ovis qui signifie brebis. Ces animaux ont une foi aveugle en leur pasteur ou en leur mâle au point de les suivre même dans la mort. Ne vaut-il pas mieux se faire une opinion sur une question, de quelque nature qu'elle soit, et d'y adhérer avec ferveur - qui vient de foi - plutôt que d'avoir foi en cette même interrogation sans opinion préalable ? Cette voie quelque peu révolutionnaire - dans l'acte mais pas dans le concept - nous porte chaque jour à être un peu plus qu'hier un homme libre ; cette liberté de penser, voire de pensée, apanage de l'être humain à la recherche de son humanitude. Je crois qu'il existe de nombreuses doctrines, autant sûrement ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*