BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Le geste corporel

article

Wushu, de l’externe à l’interne, de la poitrine au bas-ventre

De manière anatomique, la respiration se réalise par les poumons. Dans quelques articles de grands maîtres de Tai Ji Quan, il est dit que la peau respire elle aussi dans des situations de haut niveau de relâchement et de calme, les pores permettant d’écha

Par Tunken Wong


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°40
Extrait du dossier : Les secrets de la respiration
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

De manière anatomique, la respiration se réalise par les poumons. Dans quelques articles de grands maîtres de Tai Ji Quan, il est dit que la peau respire elle aussi dans des situations de haut niveau de relâchement et de calme, les pores permettant d’échanger l’énergie avec la nature. Mais ce n’est pas ici le même fonctionnement que les poumons, et nous ne pouvons pas mélanger ces deux « états » avec le mot « respiration ». Selon l’activité de la diastole et le rétrécissement des poumons, il existe plusieurs sensations qui s’expriment et se manifestent dans différentes parties du corps. Nous nommons alors ces deux façons différentes de respirer : la respiration de la poitrine et la respiration du bas-ventre. Ces techniques sont utilisées par deux groupes différents de boxes chinoises.

Dans les boxes externes
Dans les boxes externes du Wu Shu, les pratiquants respirent essentiellement par la poitrine, par exemple dans les boxes du Nord : le Cha Quan, le Hua Quan, le Shaolin Quan ou la boxe de la Mante religieuse et certaines boxes du Sud. Le corps est placé haut et droit avec la poitrine bombée et le ventre rentré (voir photo). Ces boxes cherchent plutôt à conjuguer les efforts des muscles extérieurs, la dureté des membres, la puissance et le renforcement du corps. Elles ne sont pas très attentives à la liaison intérieure du corps et à la fonction du dan tian. Pratiquer avec une large ceinture en toile serrant la taille permet de la protéger afin qu’elle ne se blesse pas et d’organiser une solide base pour soutenir le tronc qui est en mouvement. La ceinture serrée autour de la taille donne une sensation de renforcement au niveau du bassin. Comme cette façon de respirer par la poitrine est celle que l’homme utilise quotidiennement dans sa vie, les pratiquants peuvent facilement utiliser leur corps pour effectuer ces mouvements. Dans les boxes chinoises, on distingue 4 méthodes de respiration…
Ti Qi : Le Qi se maintient rapidement (oxygène de l’inspiration) dans la partie haute de la poitrine, en même temps que la partie basse de la poitrine s’élève légèrement pour faire monter le centre de gravité. On utilise cette technique quand on passe d’une position basse à une position haute. Par exemple, d’un Gong Bu à un mouvement d’équilibre sur une jambe bien tendue. On l’utilise aussi au moment de sauter en l’air. Elle permet ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*