BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Qi Gong, amener le souffle de vie

article



Le Qi Qong permet de faire « respirer » tous les recoins du corps y compris les plus enfouis. La respiration est ce mouvement d’entrée de l’eau, de l’oxygène, de tous les aliments, et de sortie des déchets comme le gaz carbonique. Toutes les cellules du c

Par Martine Scrive


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°40
Extrait du dossier : Les secrets de la respiration
Nb de pages : 0

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Le Qi Qong permet de faire « respirer » tous les recoins du corps y compris les plus enfouis. La respiration est ce mouvement d’entrée de l’eau, de l’oxygène, de tous les aliments, et de sortie des déchets comme le gaz carbonique. Toutes les cellules du corps respirent si les flux — le sang, la lymphe, etc. — les irriguent. L’énergie de la vie est cette oscillation permanente, tantôt en expansion, tantôt en contraction, de notre mer intérieure, c’est-à-dire de tous les liquides qui circulent dans le corps.

Le mouvement des flux
Le Qi Qong dirige ces flux dans le corps par un rythme de compression et de décompression, par des torsions au niveau des tendons. Souvent j’utilise l’image de la serpillière, pour que l’eau sorte, une main tord la serpillière dans un sens et l’autre en sens inverse. Les mouvements sont des guides pour que l’énergie s’écoule dans un sens ou un autre : du haut vers le bas, du bas vers le haut, de droite à gauche, d’avant vers l’arrière, car le corps est un circuit fermé. On laisse faire. Le centre de tous ces croisements est derrière le nombril. Les flux circulent en hélice, comme le liseron autour d’un arbre, mais l’arbre est invisible, au centre du corps. Il n’y a pas de concentration, juste de l’attention. Les yeux suivent et guident comme s’ils regardaient l’intérieur du corps. Là où l’attention se pose, l’influx nerveux arrive, les vaisseaux se dilatent, etc. Cette partie du corps respire. On dit : « amener le souffle de vie ». Il est d’ailleurs possible de sentir son corps chauffer.
« Faire respirer » Les mouvements de compression et décompression du Qi Qong sont rythmés par la respiration des poumons. Lorsque les poumons respirent, le diaphragme qui monte et descend entraîne les intestins suspendus sous sa coupole ; le diaphragme comprime et dilate le sac posé en son centre, qui contient le cœur et l’œsophage, l’aorte et la veine cave : le cœur respire, les vaisseaux respirent. Si le corps respire, il lâche les tensions créées par les émotions retenues et même enfouies dans des recoins qui, justement, ne respirent plus. Faire respirer tous les coins du corps jusqu’au bout des doigts des mains, jusqu’au bout des doigts de pieds est vital ; Les mains, la paume des mains, les doigts des mains, sont des extensions vers les autres et vers ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*