BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Médecine Chinoise

article



Une science aussi pragmatique que l’acupuncture, à l’image de la pensée chinoise qui l’a enfantée, n’a pas de présupposés négatifs quant à l’intégration de la modernité dans son champ de fonctionnement. C’est pourquoi les nouvelles technologies y ont faci

Par La Rédaction


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°40
Extrait du dossier : Les Technologies du mieux-être
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Une science aussi pragmatique que l’acupuncture, à l’image de la pensée chinoise qui l’a enfantée, n’a pas de présupposés négatifs quant à l’intégration de la modernité dans son champ de fonctionnement. C’est pourquoi les nouvelles technologies y ont facilement trouvé leur espace. Au premier rang de celle-ci, on trouve l’électro-acupuncture, avec trois fonctions parfois combinées : détection des points, mesure de l’énergie et traitement.

Electro-acupuncture
Initialement, l’électro-acupuncture, définie par l’application d’un courant électrique via des paires d’électrodes ou d’aiguilles alimentées en un point d’acupuncture, a été étudiée en Chine dès les années 30. Son champ d’application recouvre anesthésie, rééducation, analgésique et stimulation; elle a montré son efficacité pour les affections d’ordre neurologique, incluant douleurs chroniques, spasmes, paralysies… Plus récemment, de nouveaux appareils utilisant l’électronique sont apparus, bénéficiant de l’approfondissement des études cliniques et scientifiques de ces dernières années. Celles-ci ont mis en évidence une diminution de la résistance électrique du corps humain à l'emplacement exact des trajets des méridiens et des points. L’énergie circulant dans les méridiens est un microcourant mesurable pouvant aller jusqu'à 100 milliampères ou 1 200 000 Ohms (une énergie normale est de 50 milliampères ou 6 000 000 Ohms). Les appareils d’électro-acupuncture assurent pour la plupart, détection des points et traitement par stimulation électrique, les plus fiables intégrant également un réglage hydrométrique en fonction du type de peau du patient. Ils détectent les points d'acupuncture(1) et les traitent par microcourant, en tonification (microcourant positif) lorsque le point est en insuffisance énergétique ou en dispersion (microcourant négatif) lorsque le point est en excès d'énergie. Et les différentes fréquences servent à pénétrer plus ou moins profondément dans le point, remplaçant le fait d'enfoncer plus ou moins l'aiguille en acupuncture traditionnelle.

Laser-acupuncture
Plus récemment, le laser a fait son apparition (2). Comme pour l’électro-acupuncture, l’acupuncture-laser est indolore, ne laisse aucune marque, est sans danger ni effets indésirables et, surtout, élimine la peur de la piqûre, ce qui est très confortable pour traiter les enfants et les personnes angoissées. On utilise des lasers de différentes longueurs d’ondes et puissances en fonction des objectifs. Si l’appareil électrique se réfère exclusivement aux principes de l’acupuncture classique, le laser marque cependant une évolution supplémentaire, sans rapport avec la médecine traditionnelle chinoise, grâce à son rôle dans le métabolisme cellulaire. Il est capable de stimuler les mitochondries qui sont de véritables petits moteurs au sein de la cellule, ce qui confère à ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*