BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Les créatifs culturels

article

La face féminine des Etats-Unis

25 % de la population américaine est tournée vers des valeurs écologiques, féminines, sociales et psycho-spirituelles ! Une enquête menée par le CNRS est en projet en France. Rencontre avec Yves Michel, directeur des Editions Souffle d’Or et des Ed. Yves

Par Manikoth Vongmany , Yves Michel


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°19
Nb de pages : 5

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

GTao : Bonjour Yves Michel, un an après notre précédente interview (Gtao n° 14), l’événement culturel 2001 est arrivé : la sortie de la traduction du livre du sociologue américain Paul H. Ray, "Emergence des Créatifs Culturels, un changement de société". Pouvez-vous nous le présenter ?
Yves Michel : C’est un livre qui connaît un grand retentissement aux Etats-Unis et génère actuellement beaucoup d’activités sur internet. Cette étude a été lancée par plusieurs commanditaires dont le Fetzer Institute et le Noetic Sciences Institute (Institut des Sciences Noétiques). Cette enquête menée dans les années 90 par Paul H. Ray a duré 12 ans. Son originalité est d’être à la fois quantitative et qualitative. "Créatifs Culturels" est la traduction littérale de "Cultural Creative" bien que je ne la trouve pas entièrement satisfaisante. Le terme désigne en fait des gens qui participent à la naissance d’une nouvelle société et sont donc générateurs d’une nouvelle culture. Ils se sont tournés vers des valeurs écologiques, féminines, sociales et psycho-spirituelles. Bref, ce que l’on désigne communément par "culture et pratiques alternatives".

Gtao : Qu’a apporté cette enquête à la société américaine ?
Y. M. : Les Américains se sont rendu compte que beaucoup d’idées de transformation sociale proviennent des Créatifs Culturels. Cette population est une sorte de creuset d’idées nouvelles : tri des déchets, recyclage écologique, solidarité locale, implication sociale, etc. Paul H. Ray soutient l’idée d’un réel basculement vers une société de post-consommation où les gens remettent en cause le fait de réussir à tout prix et de perdre sa vie à la gagner (A. Lowen).

Gtao : Où ce phénomène culturel puise-t-il sa source ?
Y. M. : L’auteur remonte plusieurs siècles dans l’histoire des U.S.A avec les premiers colons blancs. Il affilie ainsi les mouvements pacifistes et de défense des droits de l’homme à plus de trois cents ans de traditions Quakers et Mennonites*. Pour les précisions historiques, je renvoie les lecteurs à l’ouvrage pour plutôt parler de la typologie sociale établie par l’auteur. Il distingue au départ deux types de population : d’une part, les Traditionalistes qui représentent 25 % de la population américaine dont la culture religieuse et mystique est marquée par un fort attachement aux valeurs dites traditionnelles ; d’autre part, les Modernistes, dont les valeurs et les croyances sont tournées vers le progrès et le matérialisme. Ils incarnent aujourd’hui la culture dominante américaine puisqu’ils représentent 50 % ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*