BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Etiopathie

article

Affiner le diagnostic

L'étiopathie (du grec « aïtia », cause et « pathos » souffrance) se différencie par son approche systémique de la pathologie.

Par Michel Althierry


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao hors-série n°4 : Massages & thérapies manuelles
Extrait du dossier : Thérapies manuelles
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

L'étiopathie (du grec « aïtia », cause et « pathos » souffrance) se différencie par son approche systémique de la pathologie. Sa spécificité est d'analyser les interrelations et interactions entre la structure et la fonction d'un système organique pour déterminer les causes du dysfonctionnement. Il en découle une façon tout à fait particulière d’analyser les origines des phénomènes pathologiques, et de conduire les traitements de chirurgie non instrumentale propres à l'étiopathie.
Le raisonnement étiopathique conduit à mettre en œuvre un traitement manuel qui vise à rétablir le bon fonctionnement de l'ensemble du système organique considéré (qu'il soit d'origine vertébral, ORL, respiratoire, cardiaque, digestif, urinaire, gynécologique, etc.).
Pour analyser ces causes, outre les connaissances d’anatomie, de physiologie et de biologie, cette méthode utilise des « outils » comme le déterminisme, la systémique et la cybernétique, grâce auxquels le diagnostic s’avère d’une grande rigueur. Car le principe même de l’étiopathie est d’établir le bon diagnostic avant d’envisager un traitement quel qu’il soit. Ainsi, l’étiopathie est d’abord une méthode, une méthode éprouvée d’analyse de la cause des maux, avant d’être une technique, fût-elle exceptionnelle.

Quelle méthode ?
l Sa méthode d’analyse : l’étiopathie permet de trouver l’origine réelle d’un mal, c’est-à-dire sa cause, sans la confondre avec ses effets : inflammation, troubles fonctionnels, présence d’agents infectieux, douleurs, etc., et ce, en s’articulant sur les méthodes et modes de raisonnement utilisés dans toute recherche scientifique. Le diagnostic étiopathique est basé sur des tests spécifiques qui, contrairement aux modes d’évaluation globaux, apportent des réponses précises à l’étiopathe lui permettant ainsi de débuter son intervention ciblée.
l Des traitements précis et rapides : l’étiopathie a repris des gestes ancestraux perpétrés de génération en génération, et les revisite à la lumière des connaissances anatomiques modernes. Les techniques employées se font dans le respect de la physiologie et ce, pour chaque système bénéficiant d’un traitement. A titre d’exemple, les corrections étiopathiques de problèmes vertébraux excluent totalement les manipulations forcées que l’on retrouve dans d’autres pratiques médicales. L’étiopathe, ne réalisant que des actes à visée corrective, parvient à une solution la plus définitive possible de la pathologie en un nombre généralement réduit d’interventions, à l’inverse de ce qui se produit lorsque le même patient recourt à des thérapies palliatives ou adaptatives qui, malgré une accumulation parfois impressionnante de soins, ne résolvent pas son problème.

Contre quels maux ?
Bien au-delà des seules douleurs articulaires, ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*