BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter


» retour

L’aventure de la conscience sociale en France

article



Le point de vue d’un acteur social, Yves Michel, éditeur des Éditions du Souffle d’Or : son regard sur l’évolution des mentalités en France depuis les années 60, son parcours.

Par Yves Michel


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°14
Nb de pages : 5

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Des dates symboliques comme le passage à l’an 2000 nous poussent à regarder notre passé ; c’est l’occasion d’observer les tendances (penser globalement) et de prendre en compte la mémoire comme garde-fou de notre action.

L’écologie
La prise de conscience écologique s’est faite depuis les années 1960 grâce à des pionniers courageux tels que René Dubos (auteur du slogan : “Pensons globalement, agissons localement”), René Dumont, naturaliste et candidat aux élections présidentielles de 1975, Fritz Schumacher, économiste, inspirateur de Keynes, auteur de Small is Beautiful (lire F. Schumacher, précurseur d’une économie non violente par Barbara Wood), ou Pierre Fournier, journaliste et fondateur du mensuel écologique “La Gueule ouverte” en 1972. Les naturalistes ont commencé à se mobiliser pour la sauvegarde de l’environnement et ont alimenté les luttes antinucléaires. Cette mouvance s’est scindée entre ceux qui ont créé les partis politiques Verts et autres, et ont investi les instances civiques, et les naturalistes de terrain. Cette prise de conscience écologique a mieux fleuri dans les pays nordiques et l’Allemagne que dans les pays du sud. La raison évoquée : la conception antique latine du foyer (domus) qui limitait le foyer aux murs et négligeait l’extérieur à la différence des Germains. Les Français se répartissent dans ces deux tendances : l’Alsace, le nord et la Bretagne étant nettement plus précoces et mobilisées que le sud.

Le bio
L’agriculture biologique s’est développée depuis le début du siècle dans divers pays, sans forcément rencontrer les écologistes pendant un certain temps. En France, relevons le rôle liant agriculteurs biologiques et consommateurs joué par l’association “Nature et Progrès”, créée en 1964, et qui compta jusqu'à 10 000 adhérents en 1978. L’agriculture biologique obtint sa reconnaissance officielle vers 1980 ; le décalage reste hélas grand entre la demande du public en produits et la reconversion des fermes, de même qu’entre les Français, très en retard, et leurs voisins européens. La désignation “les bio” reste très condescendante et ne fait pas sérieux…

Les médecines naturelles
Elles ont aussi commencé à se diffuser au début du siècle, et surtout dans les années 1970. Elles ont été, et sont toujours, combattues par l’Ordre de Médecins, maintenues à l’écart, sans dialogue possible, ce qui est regrettable. Quel gâchis que ces sommes colossales dépensées pour une recherche médicale qui n’a pas fait progresser le taux de guérison du cancer en 25 ans, alors que des découvertes importantes mais ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*