BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

L’esprit des coups de pied

article



Article décrivant les différents types de coups de pied.

Par Pol Charoy , Imanou Risselard


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°14
Nb de pages : 0

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

En observant notre pratique des arts martiaux depuis de nombreuses années, des corrélations entre dynamique de pensée et dynamique de mouvement nous sont apparues. A travers l’exemple de trois coups de pied du petit dragon, nous vous proposons de réfléchir avec nous au double angle de la technique et de l’attitude d’esprit. Toutefois, ce regard est un calque. Chacun, selon ses amplitudes articulaires et son tempérament, aura son propre ressenti, peut-être même à l’inverse du nôtre. N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques.
«Prends au mannequin de bois ce qu’il a de meilleur : il n’a ni ego ni pensée, il n’est ni avide ni lunatique.
Laisse faire ton corps et tes membres selon la discipline qui les a formés». Bruce Lee
Photos/illustrations de l’exercice complet dans l’article en ligne.
1) Coup de pied de face : Le tranquille, réservé et prudent
Posture : aucun engagement amenant au débordement de l’axe vertical des hanches ou des épaules. Mouvement dans le périmètre direct du corps.
Avantages : l’adversaire est obligé de s’engager en premier ; on adapte sa stratégie aux failles de celle d’en face.
Inconvénients : être dans l’expectative, voire la défensive, qui peut scléroser l’agressivité naturelle du corps. L’audace et l’élan venant d’en face peuvent alors nous atteindre gravement, la surface du buste étant très vulnérable. Certains pourront donc ressentir cette technique comme plus risquée qu’un coup de pied de côté.
Assouplissement : écart antéro-postérieur.
Comportement : attend l’attaque et l’entrée de l’adversaire dans son champ de contact pour donner le coup ; a plus tendance à parer d’abord puis à attaquer sans jamais trop s’engager.
Reflet du comportement : expectatif, réservé, observateur, pacifiste.
Écueils à éviter : limitation de l’amplitude du mouvement.

2) Coup de pied de côté : Le juste milieu
Posture : engagement maîtrisé des hanches ou des épaules. Possibilité de revenir en arrière ou d’avancer. Nécessite une précision du placement et un contrôle efficace de l’énergie.
Avantages : choix toujours ouvert suivant les réactions d’en face . C’est le nec plus ultra du coup de pied de côté (à notre humble avis).
Inconvénients : il existe un léger décalage quant au temps pour atteindre une position de défense ou une entrée en attaque totalement engagée. L’agilité est de rigueur.
Assouplissement : écart facial.
Écueils à éviter : se cantonner à ce seul coup de pied et ce ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*