BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

L’âme d’un produit

article



Rencontre avec Marcel Halberstam et sa découverte, ECOBIO, ou l’évolution vers la conscience écologique d’un scientifique plongé dans les mystères de l’eau.

Par Wendi Sun , Marcel Halberstam


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°14
Extrait du dossier : L’aventure de la conscience
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Motivée par la recherche et le développement des produits écologiques de qualité, j’ai eu la chance, grâce à M. Akira Shimizu, de rencontrer M. Marcel Halberstam, un chercheur scientifique de 47 ans consacrant ses recherches depuis plus de 14 ans à réfléchir sur des questions écologiques, concernant notamment l’eau. Ma rencontre avec ce savant a déclenché en moi une vague d’enthousiasme pour son produit ECOBIO que je considère comme l’œuvre de sa vie. D’ailleurs, les personnes qui pénètrent dans la sphère de Marcel Halberstam ont toutes été emballées par ses découvertes. Comment expliquer cet engouement ? Pour ma part, en tant que Chinoise, l’œuvre scientifique de Marcel Halberstam est entrée en résonance avec mes sources taoïstes que je cultive dans mes pratiques de calligraphie et de Taï Ji. Cette résonance m’incite à croire profondément dans les vertus écologiques d’Ecobio, surtout lorsque je les relie à des passages du Dao De Jing (le livre de la Voie et de la Vertu”) attribué à Lao Zi (écrit plus de 500 ans avant J. C) : “Parmi toutes les choses du monde, il n’en est point de plus molle et de plus faible que l’eau, et cependant pour briser ce qui est dur et fort, rien ne peut l’emporter sur elle.” Imprégnés de ces paroles de sagesse aquatique, je vous invite à découvrir ce passionnant savant et son produit révolutionnaire et écologique. Alors que la grande majorité des scientifiques et des ingénieurs travaillent dans le domaine militaire, Marcel Halberstam s’est lancé corps et âme dans une émouvante aventure scientifique qui a abouti à la naissance de deux “œuvres technologiques” d’une grande portée écologique :
- ECOBIO, un produit désinfectant à base d’eau oxygénée.
- “M28”, une machine à dessaler chimiquement l’eau de mer : ni ammonium quaternaire (ammoniaque), ni alcool.
Aux origines de la découverte : un pari, un engagement total impliquant un “sacrifice” (au sens de “rendre sacré”).

Gtao : Marcel Halberstam, pouvez-vous nous évoquer quelques moments forts de votre parcours avant les années ECOBIO ?
Marcel Halberstam : Depuis tout petit, je suis passionné de sciences. A l’école, je faisais déjà des concours de vitesse avec mon professeur de maths pour résoudre des problèmes. J’avais de très bonnes notes en maths et en physique mais je délaissais les autres matières. Mes parents m’ont d’ailleurs envoyé dans différentes écoles françaises avant que je puisse pleinement vivre mes aspirations scientifiques dans une ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*