BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

La mémoire du devenir

article



L’évolution de la conscience est-elle guidée par la mémoire de notre devenir ?

Par Pol Charoy , Imanou Risselard


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°14
Extrait du dossier : L’aventure de la conscience
Nb de pages : 5

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Le chemin et la Voie, le travail sur soi et la transformation… Quelle énergie, quel élan nous porte depuis des milliers d’années à nous observer, nous analyser, nous comprendre et nous éveiller ? Existe-t-il un “sens” autre que l’éveil à explorer nos différents champs de conscience et à ne pas nous cantonner et nous contenter de notre conscience ordinaire ? La connaissance (naître avec) de soi commence généralement par une introspection, un questionnement sur les origines de la vie et de l’espèce humaine. Cette exploration induit pour l’apprenti-chercheur spirituel un retour vers sa mémoire intérieure remontant aux profondeurs des origines de sa propre vie, c’est-à-dire de notre propre naissance à tous. La récapitulation de notre vie procède selon un ordre chronologique mémoriel qui n’a rien à voir avec un temps linéaire, mais ressemble plutôt au chaos d’une spirale tourbillonnante dont toute la subtilité et l’harmonie nous apparaîtront seulement après avoir accompli un cycle complet, une véritable révolution à l’intérieur de notre propre histoire.

Le corps, notre allié sur la voie de la connaissance
Ce cheminement n’est pas seulement mental ou intellectuel. Il se révèle être un véritable parcours traversant notre mémoire corporelle. Notre corps est notre propre histoire, et non pas seulement le témoin animal et instrumental qui serait subordonné à une conscience humaine(1) faite de pensées supérieures. Dans cette perspective, le chemin de la connaissance de soi passe nécessairement par une exploration consciente des histoires individuelles et collectives enfouies dans les “plis” du corps. Ce retour vers soi, dans un travail d’observation du langage de son corps, se déclenche naturellement avec la respiration consciente comme le montrent certaines techniques initiatiques. Dans les techniques de souffle, des souvenirs, des états psycho-corporels réapparaissent ainsi à la personne par l’activation d’une forme respiratoire dite à tort “d’hyperventilation” que l’on retrouve dans les états de transes(2) chamaniques(3), soufies, des Amérindiens dans leurs tentes à sudation, ou tout simplement dans la transe amoureuse.

Notre corps, fossile vivant de l’évolution
Nous portons donc en nous et sur nous les marques et les traces de notre histoire, celle de cette vie bien sûr, mais aussi celle de l’humanité et même celle de l’évolution de la vie. À l’image des fossiles qui sont le support de recherche des paléontologues, notre corps, de la tête aux pieds, abrite toute la mémoire de notre évolution passée. Nous vous invitons, pour vous en convaincre, à suivre l’évolution du ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*