BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Le travail interne

article



Nei Gong, Qi gong, alchimie intérieure … Comment s‘y retrouver ?

Par Jean-Michel Chomet


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao hors-série n°1 : Kung Fu, Taï Ji Quan & Qi Gong
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Nei signifie "intérieur, interne" et "Gong", "travail, pratique, étude, bâtir". "Nei Gong" se traduit donc littéralement par "travail interne". Ce terme générique regroupe une multitude de pratiques "intérieures" issues des grands systèmes philosophico-religieux chinois et, notamment de l’alchimie taoïste, mais aussi des arts martiaux internes qui ont exploité les données.

Nei Gong et Qi Gong
Dans la deuxième moitié du 19e siècle, le Nei Jia Quan (famille interne des arts martiaux chinois qui comprend le Taï Ji Quan, le Ba Gua Zhang ou le Xing Yi Quan) a été nommé par un collectif de grands experts de l’époque (Cheng Ting Hua, Liu De Kuan, Li Cun Yi ou Liu Wei Xiang). Mais la question du nom "Nei Gong" reste complexe car chaque expert lui donne un sens précis et une coloration particulière relative à son propre système d’enseignement. Certains notamment opposent Qi Gong et Nei Gong tandis que d’autres voient dans le Qi Gong une forme spéciale de Nei Gong. D’autres enseignent encore que la pratique du Nei Gong suit la pratique du Qi Gong.
Bref, et heureusement, le mot chat ne griffe pas et le plan n’est pas la maison. Et pour paraphraser le philosophe R. W. Emerson, nous dirons qu’il est sage de redéfinir chaque fois avec un nouvel interlocuteur le sens précis qu’il donne à Nei Gong pour éviter tout malentendu. Ainsi ici, nous entendrons par Nei Gong l’ensemble des pratiques intérieures qui incluent le Qi Gong et celles qui conduisent à l’Alchimie Interne.

De l’intérieur à la périphérie
Bruce Kumar Frantzis distingue Qi Gong et Nei Gong en opposant leur progression, opinion que nous partageons ici : Le Qi Gong se déplace de l’extérieur vers l’intérieur et le Nei Gong de l’intérieur vers l’extérieur.*
Autrement dit, dans le Qi Gong, on cherche à ouvrir la circulation de l’énergie en partant d’abord de la périphérie pour la diriger de plus en plus profondément vers l’intérieur. Ceci a l’avantage, par retour, de permettre de trouver une voie "d’ex-pression" pouvant se mettre en mouvement grâce à la pratique : On ouvre les portes et les fenêtres avant d’aller titiller le tigre endormi à l’intérieur de la maison. Dans le Nei Gong en revanche, l’énergie la plus profonde va être mise en mouvement pour remplir les canaux énergétiques périphériques. Là, j’attire votre attention sur le fait que si des obstructions existent, la force de l’énergie réveillée par le ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*