BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Tai Ji Quan

article

Les grands principes

A la demande de la Fédération de Qi Gong, la FEQGDA, Kunlin Zhang a compilé les principes de bases traditionnellement utilisés en Qi Gong et en Taïji Quan. Il nous en livre un commentaire instructif pour la pratique.

Par Zhang Kunlin


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao hors-série n°1 : Kung Fu, Taï Ji Quan & Qi Gong
Nb de pages : 4

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

La soif de liberté matérielle que la Chine actuelle manifeste après en avoir été privée entraîne l'appauvrissement de la forme s'éloignant de l'essence des arts martiaux dits internes (Nei Jia), remplacée par des formes d’enchaînements plus démonstratifs et plus accessibles ou compétitifs. Mais nous avons la chance d'être encore à notre époque en contact avec une génération d'instructeurs chinois qui ont supporté la patiente et rigoureuse — voire douloureuse — école des Maîtres pour obtenir la faveur d'un enseignement en profondeur… Cet enseignement commence par le respect des grands principes de base définis par Chang San Feng (voir page 18), et qui se retrouvent décrits de façon identique dans les grands classiques du Qi Gong et du Taï Ji Quan. Sans ces principes de base, aucun enchaînement ou posture ne peut traduire une compréhension correcte ou exprimer cet équilibre intérieur passant par la sensibilité et reconstruisant l'harmonie entre toutes les parties du corps, leur fonction propre, les métamorphoses des souffles et la libre circulation des substances. Photos/illustrations de l’exercice complet dans l’article en ligne.
A la demande de la Fédération de Qi Gong, la FEQGDA, j’ai rassemblé ces principes afin de faciliter les évaluations de fins de formation. Nous avons retenu trois catégories pour classifier ces principes : la posture de base antérieure à toute pratique, la posture statique et la posture dynamique.

1. Ji Ben Zhang : posture de base
Ces principes sont valables pour toute posture ordinaire debout, au commencement de chaque forme.
Sommet (Ding) de la tête (Tou) suspendu dans le vide (Xuan).
Désigne la capacité de retenir la sensation d'un libre mouvement de ballant indépendant du reste du corps sans pour autant dodeliner de la tête, car la tête et le cou restent visiblement droits.
• Tête droite, menton légèrement baissé pour maintenir le sommet du crâne (Baihui) sur un plan horizontal par rapport au ciel, et la tête légèrement inclinée vers la terre.
• Regard droit, ouvert, et porté loin devant soi sans pourtant fixer son attention sur un vis-à-vis.
• Nuque décontractée, sans tension musculaire.
Pour aider à la décontraction, on peut tenter d'atteindre cette double sensation, celle de porter en équilibre un bol d'eau sur la tête, et d'être tiré par un fil vers le plafond du ciel.
• Les épaules naturellement basses et décontractées, égales, pas tirées vers l'arrière.
• Les aisselles vides, légèrement écartées du corps (un poing).
• La ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*