BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter


» retour

Massage indonésien

article

L'univers des "dukun pidjet"

Moins célèbres que les massages thaïs, indiens, chinois ou japonais, il existe dans toutes les grandes villes d’Indonésie des salons et dans chaque village des dukun pidjet.

Par Delphine Lhuillier


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°21
Nb de pages : 0

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Moins célèbres que les massages thaïs, indiens, chinois ou japonais, il existe dans toutes les grandes villes d’Indonésie des salons et dans chaque village des dukun pidjet. Le massage étant recherché par les touristes, surtout à Bali, il y aura toujours des femmes pour vous offrir un massage sur la plage. Mais le massage indonésien est bien plus qu’un simple agrément. Il est vécu comme une véritable médecine intégrée à un système complexe et différent selon les régions qui composent tout l’archipel indonésien.
Le dukun, à Sumatra, Java et Bali, est l’un des piliers centraux de la société. Maître de cérémonie, prêtre, guérisseur, sorcier, ou investi d’un pouvoir invisible, il est appelé à intervenir dans de nombreux domaines qui régissent le quotidien des Indonésiens. Remplissant une seule ou plusieurs de ces fonctions, il peut ainsi être tout à la fois masseur, sage-femme, guérisseur, sorcier, et présider aux cérémonies de deuil, naissance, mariage, tous les rituels initiatiques qui incombent à la vie d’un indonésien.
En ce qui concerne les massages, il est difficile de donner une cartographie et une méthode précises des techniques utilisées. Certaines sont issues d’une transmission familiale de génération à génération, ou de maître à disciple. Certaines, inspirées par le divin, Tuhan, le dieu de tous les dieux, sont liées à l’expérience et se fondent sur l’intuition. D’autres sont directement issues des techniques de souffle et de la gestuelle intégrée aux pratiques martiales comme le Tenaga Dalam ou développement de la "force intérieure".
Selon une perspective historique, on peut facilement citer les influences indiennes et chinoises, mais il est certain que certaines pratiques appartiennent spécifiquement à la culture indonésienne, voire à certains dukun. Si le trajet des méridiens est plus ou moins respecté, les massages indonésiens fonctionnent essentiellement par frottements. Les Javanais accordent à ce titre une grande importance à ce procédé générateur d’énergie. Ainsi les déplacements des pieds qui frottent le sol en Tenaga Dalam ou les propriétés énergétiques associées au frottement des vagues sur la plage. ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*