BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

L’éveilleuse de nuit

article

Un théâtre de rêve

Il ne nous reste souvent que quelques images de nos rêves à notre réveil. Viviane Crausaz a eu cette lumineuse idée de proposer à chacun de pouvoir les mettre en scène pour en saisir le sens.

Par Viviane Crausaz


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°44
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Tous les êtres rêvent, tous les êtres sont fascinés par leurs rêves et s’interrogent consciemment ou inconsciemment sur le sens à leur donner. Tous les êtres ont des rêves qu’ils aiment et d’autres qui leur font peur. Le rêve est un élément majeur et central de nos vies, il n’est pas une pensée ambiguë ou banale, il n’est pas périphérique alors qu’il nous habite durant tant d’heures chaque nuit ! Quelles autres activités avons-nous tous les jours de façon aussi assidue ? Respirer, se nourrir, se désaltérer… Nous rêvons donc toutes les nuits, et plusieurs fois par nuit. Nous rêvons à chaque épisode de sommeil ! Un ballet incessant d’actions, d’informations, une seconde vie, à laquelle nous ne sommes pas toujours attentifs. Jung disait que les rêves sur lesquels on ne pose pas de regard sont comme des lettres reçues que l’on jetterait sans les avoir lues. J’ai commencé par les écrire, puis j’ai fait un travail analytique, symbolique à partir de ceux-ci. Très vite, m’est venue l’envie de les mettre en mouvement. Je sentais qu’ils prenaient de plus en plus d’ampleur dans mon quotidien, et je ne voulais plus les cantonner dans un espace de compréhension intellectuelle. J’avais le désir de leur donner la parole, de les écouter et de vivre avec eux consciemment. J’ai donc créé un atelier de mise en scène, une sorte de théâtre du rêve, dans lequel les gens viennent jouer à partir de ces scénarios qui peuplent la nuit.

Un théâtre de rêve
Un participant raconte son rêve, puis il choisit parmi les autres participants ceux qui vont en incarner les personnages. Il plante son décor et fait sa mise en scène. Il en est l’artisan, et c’est lui qui « conduit » les actions, les sensations, les dialogues de son rêve. Dans un second temps, le rêve est abandonné aux acteurs qui improvisent à partir de ce qu’ils ont reçu de la mise en scène. Réaction du rêveur devant son rêve transformé, puis, échange avec les acteurs et expression du ressenti de chacun. Au contact des rêves, une relation se crée avec l’inconscient, avec l’intime. On s’autorise des choses un peu folles, comme si dans la « nuit », tout était permis ! On est tour à tour fée, criminelle, ou prince aventurier. Combattre des monstres gluants à mains nues devient un jeu d’enfant. Ces mises en scènes sont autant d’occasions ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*