BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

La lignée Tung

article

Master Tung Ying Chieh

Parmi la diaspora chinoise, la famille Tung (Dong) fait partie de ceux qui ont contribué à la large diffusion du patrimoine énergétique au-delà des terres de l’Empire du Milieu.

Par Philippe Raffort


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°11
Extrait du dossier : Le Tao de la transmission
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Une transmission familiale
Maître Tung Kai Ying (Dong Jiying en transcription pinyin actuelle) représente aujourd’hui la troisième génération du style Tung de l'école Yang. Il transmet le précieux héritage de son grand-père, le grand maître Tung Ying Chieh ( Dong Yingjie) et de son père Tung Fu Ling (Dong Huling). Son prénom lui a été donné par son grand-père et maître : il signifie “celui qui poursuit le chemin de son grand-père”, “celui qui est destiné à reprendre le flambeau de la transmission familiale” (Ji = continuer), Ying étant la reprise du premier prénom du grand-père qui signifie la “bravoure de l'homme remarquable”. Tung Ying Chieh (Dong Yingjie) était un des élèves les plus fameux de Yang Chengfu, puis son principal assistant-professeur. Il publia le premier livre de ce dernier en 1931 et voyagea avec lui dans toute la Chine pendant une vingtaine d'années. Dans les années 20, il ouvre à Pékin une des premières écoles de Taï Chi Chuan. Dans les années 30, maître Tung s'installe à Hong Kong et y fonde une école.

Le jeune Kai Ying débute ainsi l'apprentissage du Taï Chi Chuan vers l'âge de 7 ans et à 15 ans, il peut déjà assister son grand-père dans les cours. Il deviendra le professeur principal de
l'académie et enseignera dans tout le sud-est asiatique : en Malaisie à partir de 1962, à Singapour où les pionnier(e)s du style en France iront chercher l'enseignement traditionnel et à Bangkok. En 1969, Maître Tung se rend à Hawaï pour assister son père Fu Ling. Il s'installe deux ans plus tard à Los Angeles et fonde à son tour sa propre académie ; c'est là que vont se ressourcer et se perfectionner tous les passionnés de ce courant. Depuis une quinzaine d'année, maître Tung vient régulièrement en Europe (France, Danemark, Italie, Finlande, Suède).

Spécificités du style Tung
Une des particularités majeures du style Tung vient certainement de ses formes rapides (Hua Jin, “l'expression de l'énergie en transformation”, ou Kuai Quan, “les poings rapides”) mises au point par Tung Ying Chieh dans les années 40. Il enseignait alors à Macao sous l'occupation japonaise et se consacrait également à la peinture et à l'écriture. Deux formes coexistent qui ne durent que quelques minutes. La première est calquée sur la forme lente mais contient des mouvements clés, et bien souvent l'exécution des mouvements est différente, notamment avec des sauts ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*