BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Tao sexuel

article

Ou l’art de la chambre à coucher

Depuis la plus haute antiquité, les Chinois ont accordé une importance particulière à leur sexualité, considérant que les organes génitaux étaient le lieu de résidence d’un capital énergétique considérable…

Par Jean-Pierre Krasensky


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°25
Extrait du dossier : Tantra & Tao
Nb de pages : 4

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Les Chinois de la haute antiquité pensait ainsi qu’il était possible de se servir du capital énergétique des organes génitaux par la pratique d’une sexualité "dirigée" pour unifier le corps et l’esprit, atteindre longévité et immortalité.
La sexualité, une traditionLes Chinois ont ainsi toujours considéré que la sexualité était aussi indispensable à la vie que de respirer. Selon le Tao, tout comme l’individu doit manger, boire, se reposer et travailler suffisamment mais sans excès pour vivre en harmonie avec l’univers, il doit également avoir une vie sexuelle sans manque, mais aussi sans excès.Pour les taoïstes il existe donc certains principes et certaines règles à respecter en matière de sexualité pour ne pas détruire ou appauvrir ce capital énergétique essentiel, mais au contraire, le cultiver pour vivre en bonne santé et trouver une harmonie du corps et de l’esprit.
Les trois grands principes du tao sexuelEn principe, l’art du Tao sexuel est une affaire d’homme car celui-ci doit apporter du plaisir à sa partenaire avant tout, sans pour autant ne pas prendre de plaisir lui-même. Pour y parvenir, il doit respecter trois grands principes de base :1- Maintenir son pénis en érection aussi longtemps que possible sans éjaculation.2- Ne pas croire comme on le pense trop souvent en Occident que le plaisir suprême est lié impérativement à l’éjaculation. Les Taoïstes ont toujours pensé qu’il était possible de prendre du plaisir et d’avoir un orgasme sans éjaculation. Et la pratique régulière du Tao sexuel prouve que ce sont eux qui avaient raison.3- Prêter une importance capitale à l’orgasme de la femme. Il est prouvé scientifiquement que la femme atteint l’orgasme dans un laps de temps plus long que l’homme. C’est pour cette raison que l’homme doit au début de l’acte sexuel se contrôler pour ne pas prendre son plaisir tant que sa partenaire n’est pas encore engagée sur le chemin de son propre plaisir.
Le rôle de la femmePourtant, si à la base le Tao sexuel est une affaire d’homme, la femme a aussi son rôle à jouer, et notamment le rôle de conseillère et d’instructrice. C’est d’ailleurs l’importance de son rôle d’instructrice qui était mis en valeur dans les différents ouvrages traitant de sexualité, où la femme dialogue souvent avec un homme pour instruire celui-ci des arcanes du Tao sexuel. L’ouvrage de référence en ce domaine est un texte qui met en scène un dialogue entre l’Empereur Houang-Ti (l’Empereur Jaune) et ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*