BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Pédagogie

article

Effeuillez la marguerite

Dans cette rubrique, Georges Saby vous propose différentes clés pédagogiques pour les actuels ou futurs enseignants de disciplines asiatiques… et pas seulement.

Par Georges Saby


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°25
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

II était une fois… une marguerite et… deux amoureux. En détachant un à un les pétales de la fleur, les jeunes gens s'adonnaient gaiement au jeu d'évaluation de leur amour : je t'aime beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout, etc. A la fin de cet amusement, hélas cruel pour la plante, la marguerite se retrouva toute nue. Son cœur jaune totalement découvert, plus rien n'en masquait la vue. Ainsi, la pédagogie est aussi une "petite histoire d'amour". Au travers d'un jeu relationnel enseignant/élève/ groupe se dévoile peu à peu le savoir et sa transmission. Les moyens pédagogiques pour révéler le Savoir, le Faire et le Savoir/Faire sont nombreux. Tous requièrent du cœur. Les diverses méthodes utiles à la transmission doivent être utilisées à bon escient pour mettre à nu le centre de la fleur : le sujet enseigné.
Pour enseigner un nouveau mouvement de wu shu (interne ou externe), un nouvel exercice de qi gong, bien des voies conduisent au succès. L'exemple suivant n'a pas vocation de méthode universelle, il a pour but de mettre en évidence des "possibles" : effeuillez la marguerite.• 1er Pétale, pratiquer ensemble : découverte primaire globale• 2e pétale, l'enseignant démontre seul : découverte visuelle.• 3e pétale, il change d'angle de vue une ou plusieurs fois : amélioration de la découverte visuelle.• 4e pétale, répéter avec le groupe plusieurs fois : intégration grossière.• 5e pétale, montrer les fautes à éviter : début de perfectionnement.• 6e pétale, à quoi sert le geste : suite de l’intégration.• 7e pétale, répéter, toujours, encore, parfois sans l’enseignant : fin d’apprentissage basique.• 8e pétale, l'enseignant regarde et questionne : perfectionnement encore.• 9e pétale, il explicite un principe visible ou caché au cœur du geste : aller plus loin.• 10e pétale, il met en situation et teste les propriétés du nouvel exercice : encore plus loin.• 11e, 12e pétale, etc., il relie le nouvel exercice à d'autres déjà connus et assimilés : réunir l’exercice isolé avec l’ensemble d’un enseignement. Cet ordre pour effeuiller les pétales n’a qu’une importance relative, un autre ferait tout autant l’affaire, dans la mesure où il serait construit sur une logique sensée de découverte et de construction progressive de l’étude. Pour conclure, enseigner, c’est avant tout communiquer. La matière que l’on souhaite transmettre doit être suffisamment maîtrisée pour que la transmission puisse s’effectuer selon plusieurs angles de vue. Utiliser des approches différentes multiplie les chances pour ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*