BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Qi Gong à l’unisson

article



Afin de manifester leurs intentions communes d’unir leurs forces pour le développement de leurs passions, les deux fédérations françaises de Qi Gong, la F.E.Q.D.A. et la F.A.E.Q.G., ont organisé simultanément le 16 juin les 7e journées nationales de Qi Go

Par Delphine Lhuillier


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°25
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Le Paris de la Sérénité !?Une journée ensoleillée de rêve. La 7e journée nationale de Qi Gong s’est déroulée ce 16 juin dans un climat idéal. Plus de 800 visiteurs sont venus dans l’enceinte de la pagode bouddhiste de Vincennes pour suivre les démonstrations, les ateliers et les conférences autour du thème Qi Gong et développement personnel.
Des conférences sur le thème Qi Gong et développement personnelL’invité d’honneur, Franco Mescola, maître de Taï Ji Quan renommé en Italie, accompagné de son assistant Enzo, nous fit part de ses recherches sur le mouvement suggéré, et de ses expérimentations concernant les effets de la pratique du Taïji sur des patients. L’originalité de l’approche consiste à pratiquer des mouvements devant ces derniers qui observent les mouvements comme s’ils les pratiquaient eux-mêmes. Les instruments de mesure montrent ainsi une baisse de tension chez les patients. Tandis que le Docteur Yves Réquéna souligna l’importance de la posture de l’arbre (Zhan Zhong) pour intégrer les revécus émotionnels et éviter l’ornière de la régression émotionnelle dans le développement personnel du tout à l’ego. Et que le passionnant Cyrille Javary, spécialiste de la civilisation chinoise, exposa ce que pouvait apporter l’esprit chinois dans le développement personnel, à savoir, sortir d’une pensée de dilemme (choisir l’un ou l’autre, le syndrome Chimène) à une pensée dialectique dans laquelle les opposés ne s’excluent pas (yin-yang). D’autre part, la table ronde animée par deux couples (yin-yang jusqu’au bout des ongles !), Imanou Risselard & Pol Charoy, Laurence Cortadellas & Jean-Michel Chomet, posait la question suivante : Le Qi Gong peut-il être du développement personnel ? Ou inversement, le développement personnel peut-il être une forme de Qi Gong ?. L’une des idées fortes du débat fut de relever l’intérêt du travail énergétique des émotions reliées aux organes dans le Qi Gong (colère et foie, peur et reins, etc.) dont le risque est de cataloguer les émotions et les sensations dans des catégories, de les ranger dans des tiroirs, et donc d’échapper à l’état émotionnel ou sensitif.
Une succession de démonstrationsDes démonstrations défilaient sur le podium faisant souvent participer le public : Daoyin avec Ke Wen, Wutao avec Pol Charoy et Imanou, Wushu avec la jeune experte Zhou Lin Xia, Qi Gong et Taiji Chen avec le Dr Jian, Bagua Zhang avec Kunlin Zhang et la boxe naturelle des animaux avec Frédéric Crésel. Notons aussi le succès de l’atelier animé par Mélanie Jackson sur ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*