BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Le Qi gong anti-stress

article



Avec la rentrée, le stress s’empare de notre rythme quotidien. Des exercices de Qi Gong aident toutefois à éliminer les tensions accumulées dans notre corps-esprit. Exercez-vous à la pratique de ces quelques mouvements d’automassage accompagnés d’images e

Par Ke Wen


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°22
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Photos/illustrations de l’exercice complet dans l’article en ligne.
Dans ce mouvement, la respiration est naturelle et profonde.
Mouvements : Soulevez les bras. Les paumes des mains ferment les oreilles, les coudes sont plus bas que les épaules, les doigts se font face à l’arrière de la tête, les majeurs placés sur les points Yuzhen (V9, à côté de la bosse occipitale).
En inspirant, pressez les oreilles (fig.1a), et en expirant, les mains s’écartent vivement des oreilles afin de créer une légère décompression (fig.1b). Répétez cet exercice 9 fois.
Ensuite, en recouvrant des mains les oreilles (fig.1c), les index viennent se placer sur les majeurs tout en exercant une pression. Puis ils glissent en percutant la région occipitale (fig.1d). Les points Yuzhen sont alors fortement stimulés. Vous pouvez très clairement entendre un bruit à l’intérieur des oreilles, comme si l’on frappait un tambour. Répétez cet exercice 9 fois. Pour finir l’exercice, les mains descendent le long du corps, l’énergie se dirigeant vers le Tan Tien.
Ressenti : Quand les index tapotent la tête, fermez bien les oreilles. La pression doit être importante et brève. En fermant les mains, vous avez la sensation d’entrer dans un temple très calme en plein cœur de la forêt. Un silence s’installe dans la profondeur du corps. On oublie tous les soucis et les inquiétudes quotidiennes, le corps relié avec le Ciel et la Terre. Retrouvez ainsi l’unité de votre esprit-corps. L’index résonne comme des vibrations célestes qui frappent notre cœur en lui donnant force et sérénité. En quittant les mains, on retrouve un nouveau monde plein d’espoir.
Dans l’imagerie taoïste, les portes des nuages correspondent aux poumons. Les bras croisés, la main gauche couvre la porte des nuages de droite (à l’extrémité sous la clavicule, le 2e point du méridien des poumons), et la main droite couvre la porte de gauche correspondante.
Vous pouvez prendre la position assise ou debout, les pieds restant toujours parallèles à largeur des épaules, le corps relâché et détendu.
Calme, l’esprit (Shen) se concentre au niveau des deux poumons. Sentez la chaleur remplir la poitrine et se diffuser progressivement vers le Tan Tien (au bas-ventre).
Ressenti : La respiration doit être profonde et régulière. Sentez surtout la relation entre le Tan Tien (Dan Tian) et les deux poumons. Créez ainsi une forte communication entre la poitrine et l’abdomen, tout en assouplissant le diaphragme où sont accumulées les mauvaises ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*