BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

INREES TV



» retour

Ocytocine

article

L’hormone de l’amour & du bien-être

Hormone de naissance par excellence, peu connue, souvent nommée, l’ocytocine pourtant nous concerne tous. Découverte…

Par Kerstin Moberg Uvnäs


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao hors-série n°5 : Naître aujourd’hui
Extrait du dossier : Accompagner la naissance
Nb de pages : 1

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Sir Henry Dale, chercheur anglais, découvrit en 1906 une substance qui stimule les contractions de l’utérus pendant l’accouchement et favorise l’expulsion du lait maternel. Il la nomme ocytocine, dérivé de mots grecs signifiant « rapide » et « naissance ». L’ocytocine, hormone de la naissance était née.

Du bien-être à l’amour
Puis en 1979, Cort Pedersen et Arthur Prange démontrent les effets comportementaux de cette hormone : en injectant l’ocytocine dans le cerveau de rates vierges, ils déclenchent alors l’amour maternel ! Longtemps donc, l’ocytocine fut considérée comme une hormone féminine puisque découverte en association avec l’accouchement et l’allaitement. Aujourd’hui, Kerstin Uvnäs Moberg nous apprend que nous sommes tous concernés par cette hormone ; en effet, nous produisons tous de l’ocytocine, notamment pendant les repas (un bon repas pris dans le calme), pendant les rapports sexuels (consentis) et lors de contacts physiques. Et pour déclencher la libération de l’ocytocine, les informations peuvent provenir de différentes sources : des organes des sens, des organes internes, voire même, de nos pensées. Encore faut-il que ces informations qui nous parviennent génèrent un sentiment de calme, de sérénité, de sécurité, ce qui provoquera une production d’ocytocine qui, alors, renforcera ce sentiment de bien-être. Bien-être, mais pas seulement puisque l’ocytocine favorise l’expression de l’amour : non seulement de l’amour maternel, mais aussi de l’amour en général que ce soit pour un partenaire sexuel ou dans des liens amicaux. K. U. Moberg souligne l’importance du rapprochement et du contact physique, de la création de liens…

La sérénité de l’allaitement
Mais revenons à l’accouchement et à l’allaitement, contexte dans lequel a été découverte l’ocytocine. Lorsque le nourrisson tète, les seins sont stimulés par la succion. Cette succion provoque la libération d’ocytocine dans le sang qui irrigue les cellules musculaires proches des cellules productrices de lait. Ces cellules vont se contracter sous l’effet de l’ocytocine et permettre l’éjection du lait. C’est un enchaînement d’ordre réflexe. Et lorsque ce réflexe est déclenché suffisamment souvent, il suffit alors que la mère voie son nourrisson ou pense à lui pour que l’ocytocine soit libérée, provoque les contractions et que la mère soit prête à donner le sein. De plus, pendant l’allaitement, l’ocytocine dilate les vaisseaux de la poitrine maternelle provoquant ainsi un réchauffement. Le nouveau-né trouve ainsi nourriture et chaleur. Et comme il : « n’est pas possible d’offrir une nourriture s’il n’y en a pas assez dans ses ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*