BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

INREES TV



» retour

Les 8 piliers de Patanjali

article

Selon Guruji Iyengar

Il y a quelque 2500 ans, Patanjali lègue à l’humanité la synthèse des principes philosophiques et techniques d’ascèse de l’Inde ancienne dans le Yoga Sutra. Huit étapes indissociables dans l’enseignement du yoga y sont consignées sous forme d’aphorismes.

Par Guruji Iyangar , Laurent Dauzou


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°30
Nb de pages : 3

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

A fin de parler pleinement du yoga, il est nécessaire de rappeler qu’il se constitue de plusieurs étapes, ou piliers, qui ne peuvent être dissociés les uns des autres sans que l’édifice de la discipline du yoga ne se rompe. On trouve la description des huit piliers du yoga dans l’ouvrage Yoga Sutra écrit par le philosophe et grammairien indien Patanjali(1), à une date qui se situerait, selon les experts, entre le 6e siècle avt. J.-C. et le 2e siècle ap. J.-C.. Dans cet ouvrage de référence, Patanjali indique les moyens de contrôler l’esprit et de parvenir à la voie royale de la maîtrise du soi. C’est la voie du Yoga(2). Voici la liste des huit piliers du yoga.

Pilier n° 1 : YAMA
Il regroupe les cinq disciplines morales qui doivent, en tant que grands commandements humains, transcender les croyances, les pays, les âges et le temps, pour vivre tous ensemble en harmonie les uns avec les autres. Il s’agit de ahimsa, la non-nuisance (ou non violence) ; satya, la vérité ; asteya, ne pas voler ; brahmacarya, la retenue sexuelle; aparigraha, la non-cupidité. Ces commandements sont les règles morales de la société et des individus sans lesquelles règnent le chaos, la violence, le mensonge, le vol, la débauche et l’avarice. Les racines de ces maux sont les sentiments de cupidité, de désir et de possession.
Ils peuvent être légers, appuyés, ou violents. Ils n’apportent que souffrance ou aveuglement.
Les 5 commandements
•Ahimsa : (a = non; himsa = tuer) la «non violence» ; la signification positive de ce terme est l’amour. La violence naît de la peur, de la faiblesse, de l’ignorance ou de l’agitation. Pour dompter la violence, il faut se libérer de la peur. Pour gagner cette liberté, il faut changer son point de vue de la vie et l’orientation de son esprit. Pour que la violence régresse, il faut que l’homme fonde sa foi sur la réalité (amour et vérité) et la recherche, plutôt que sur l’ignorance et les préjugés.
•Satya : «la vérité». La vérité est la plus haute règle de conduite ou de moralité. Le Mahatma Gandhi disait : «la vérité est Dieu et Dieu est la vérité». Satya suppose la vérité totale dans les pensées, la parole et les actions. Comme le feu brûle les impuretés et affine l’or, ainsi le feu de la vérité purifie le ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*