BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail

Partenaires - Annonceurs

INREES TV



» retour

Le jeu du Tao

article

« Notre quête s’enrichit à écouter celle des autres. »

Figure emblématique du développement personnel en France, auteur de nombreux ouvrages, Patrice Van Eersel nous raconte l’aventure du Jeu du Tao qui paraît aujourd’hui en livre.

Par Delphine Lhuillier


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°36
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

GTao : Pourquoi un livre pour un jeu ?
Patrice Van Eersel : Il s’agissait au départ d’un jeu de société dont il n’existe que des prototypes. Mais l’ouvrage qui paraît aujourd’hui se suffit à lui-même.

GTao : Comment le jeu est-il né ?
P. V. E. : La légende raconte qu’il a été inventé il y a des milliers d’années. C’est une fiction qui en même temps n’est pas fausse, dans le sens où le jeu du Tao amène davantage de questions qu’il n’apporte de réponses, un principe vieux comme le monde utilisé par Socrate en passant par Bouddha. En fait, c’est Daniel Boulbil, voyageur poète assez allumé, qui l’a rapporté du Népal il y a 25 ans. Le jeu s’appelait alors le « jeu du Dharma ». Les Bouddhistes tibétains lui avaient préféré, un peu par provocation, un nom chinois, en l’appelant le « jeu du Tao ». Ce nom a finalement toute sa raison d’être, puisque le Yi Jing fait partie intégrante du jeu et qu’il en est la partie la plus magique. Dans le livre, vous pouvez trouver une version inédite composée par Cyrille Javary.

GTao : Dans quel but a-t-il été créé ?
P. V. E. : Au départ, le jeu aidait à l’accomplissement d’une quête personnelle, notamment en permettant à la personne de clarifier ses recherches en lui posant une série de questions comme : « que cherches-tu ? », « quelles sont tes armes ? », « tes peurs ? » et « es-tu prêt à en payer le prix ? », auxquelles correspondent 4 mondes : celui de la Terre, de l’Eau, du Feu et de l’Air. Plus la quête est authentique, et plus le jeu agit. La personne est ainsi amenée à s’engager très concrètement, en trouvant un acte à réaliser en temps, date, et heure.

GTao : Toutes les quêtes sont-elles possibles ?
P. V. E. : Absolument, exceptées les quêtes négatives et agressives. La personne est invitée à dire « je » et non pas « on » ou « nous », et à formuler sa question sous forme dynamique. Par exemple : « je cherche à arrêter de fumer » pourrait devenir grâce à la première série de questions : « je cherche à retrouver mon souffle ».

GTao : Quelle est votre première rencontre avec le jeu du Tao ?
P. V. E. ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*