BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

Eveiller l’âme du corps

article

« La méditation en mouvement. »

A la méditation est souvent associée la pratique d’une posture immobile. Comment alors emmener l’état méditatif dans le mouvement, mes actions quotidiennes et sociales ?

Par Pol Charoy , Imanou Risselard


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°43
Extrait du dossier : Méditer peut-il changer le monde ?
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

GTao : A votre avis, méditer peut-il changer le monde ?
Pol : Je me demande d’abord : méditer a-t-il changé le monde ? Nous avons en effet le sentiment que les retraites méditatives, depuis des siècles et des siècles qu’elles ont lieu à travers le monde, ne l’ont pas profondément changé. La qualité de la pratique n’est pas nécessairement remise en cause, mais la pratique n’a pas de notre point de vue imprégné suffisamment encore le tissu social. Peut-être parce qu’elle demeure encore souvent confinée dans des alcôves, des temples, ou associée à un exotisme asiatique spirituel. Alors, méditer peut-il changer le monde ? Oui, mais peut-être devons-nous multiplier nos manières de méditer et continuer à explorer d’autres voies méditatives.

GTao : Lesquelles ?
Pol : Pour nous, amoureux et experts dans l’art du mouvement, la méditation — entre autres — nous à permis de toucher l’état méditatif. Et c’est cet état que nous avons voulu transporter dans le mouvement. Parce que si nous nous coupons de cet état : en marchant, en dansant, ou en bougeant de quelque manière que ce soit, alors nous nous coupons d’une conscience globale avec ce monde. Et je peux vous assurer que cela se voit dans le mouvement. Il devient partitionné, dénué de profondeur et de liens avec les forces cosmo-telluriques. Comme l’a décrit le zen, et plus tard l’a repris Osho Rajneesh, la posture de méditation n’est donc qu’une première étape pour toucher un état particulier de conscience dont je cherche ensuite à imprégner tout mon quotidien. Les marches méditatives représentent un premier pas vers le mouvement. Avec Imanou, nous avons exploré cet état en le contactant dans des postures immobiles qui tranquillement mutaient en mouvements très simples… qui progressivement pouvaient atteindre une virtuosité… une évolution et une complexité de plus en plus importante sans jamais perdre le lien. Et plus nous entrions dans le mouvement et la pratique avec cette profonde conscience, et plus nos actions dans
le monde devenaient consistantes, comme par exemple la création il y a neuf ans du magazine Génération Tao dans des conditions que notre entourage nous disait très difficiles. Nous sommes donc convaincus qu’il est nécessaire de transporter cet état dans nos actions. Autrement dit, quand je sors du dojo après avoir médité, ce moment doit imprégner mes choix de vie et mes implications dans le tissu social.

GTao : Mais pourquoi ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*