Boutique
Abonnement à la revue
Abonnements internet
Publications
Revues Génération Tao
Dossiers thématiques
Articles
Vidéos
Sélection Génération Tao
Livres
CD audio
Elixirs énergétiques
Idées cadeaux
Stages Zen

Inscrivez-vous
à notre NEWSLETTER
CLUB génération TAO Offres spéciales Génération Tao Offres Abonnement Génération Tao
Groupe GENERATION TAO facebook Rejoignez notre groupe Facebook

Partenariat / Publicité

STAGES WUTAOHeureusement.org

exemple-visuel.png

Articles

+ Ajouter à la taothèque Si vous avez aimé, partagez-le, + Envoyer à un ami + Ajouter un commentaire
» retour

Les principes de base

Publié le 13/03/2008

Posture, respiration et concentration

A partir des méthodes enseignées au Centre National de Qi Gong de Beidaihe en Chine, et notamment celles utilisées par Mme Liu, cet article nous évoque les principes de base du Qi Gong thérapeutique fondé sur la combinaison de postures,
de respirat

Par Madame Ya Fei Liu , Frédérique Maldidier

Extrait de la revue : Génération Tao n°48
Extrait du dossier : Qi Gong & thérapeutique
Nb de pages : 4
Difficulté de lecture :

Catégorie : Articles

Prix : 1.99 € (Gratuit pour les membres du club Tao)

Acheter

Descriptif

Pour rappel, les pratiques de Qi Gong qui sont évoquées dans cet article sont bénéfiques pour tous (pratiques collectives). A ce titre, on peut considérer qu’elles sont un Qi Gong thérapeutique. Dès lors qu’il y aurait un diagnostic sur la personne avec prescription d’exercices spécifiques (quantité, durée, etc.), il faudrait davantage parler de Qi Gong médical. C’est là toute la richesse et la difficulté à définir le Qi Gong et à en saisir les nuances.
C’est le Centre National de Qi Gong de Beidaihe fondé à la fin des années 50 par le Docteur Liu Gui Zhen, qui a reformulé et appliqué les méthodes de Qi Gong thérapeutique. Il a agi principalement au départ pour soigner les malades sur les maladies digestives, puis sur un nombre important de pathologies, souvent en complément d’autres techniques traditionnelles (phytothérapie, acupuncture, massage…) ou plus modernes (opération, traitement de chimiothérapie…). C’est sa fille, Madame Liu Ya Fei, qui dirige aujourd’hui le centre de Beidaihe, en liaison avec le Ministère de la Santé et le Centre de Recherches sur le Qi Gong de Shanghaï. Madame Liu nous donne ici quelques principes et techniques du Qi Gong thérapeutique tel qu’il est conçu et utilisé à Beidaihe ainsi que dans d’autres hôpitaux chinois. D’autres méthodes comme la projection d’énergie (Wai Qi), les marches thérapeutiques (méthode de Guo Lin), moins utilisées dans ce centre, font néanmoins partie des méthodes de Qi Gong thérapeutique.
Le Qi Gong thérapeutique obéit aux lois de la Médecine Chinoise Traditionnelle et en fait partie intégrante. Cependant, comme pour toutes les méthodes de soins, il possède ses particularités, ses champs d’applications, ses bonnes et ses mauvaises utilisations. Dans le cadre de la médecine chinoise, le Qi Gong est la méthode qui responsabilise le plus le malade. La pratique en effet ne coûte que du temps et du travail. Cette responsabilisation est un facteur très important de la guérison. Aussi, pour que la personne puisse aller jusqu’au bout du travail, il est fondamental que la
pratique du Qi Gong s’appuie sur le plaisir de la pratique.
Les méthodes statiques et dynamiques
On distingue classiquement les méthodes statiques et les méthodes dynamiques. Le travail statique dans le domaine thérapeutique est souvent prédominant et peut être considéré comme la fondation du travail du Qi Gong. Son étude est cependant délicate pour l’Occidental, par la subjectivité des techniques
et l’inexpérience du ...

Mots clés

Vous aimerez aussi

Commentaires