BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter


» retour

Du “logos” au Tao de l’occident

article



Pourquoi le “logos”, la raison occidentale, et le “tao”, la voie orientale, se rejoignent-ils dans le monde d’aujourd’hui ?

Par Manikoth Vongmany


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°17
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Logos d’Occident…
Les sciences occidentales qui se basent sur une force remarquable, le “logos” ou la raison, ont développé une forme de pensée analytique où les phénomènes sont analysés, découpés et expliqués dans un cadre rationnel.
Puisant ses origines dans la philosophie antique grecque, le logos était à cette époque imprégné de divinités, de mythes, d’âmes en transmigration, d’émotions, de désirs amoureux, de combats physiques, de joutes oratoires dans lesquelles excellait entre autres le grand Socrate (469-399 avt. J.-C.). Loin de cette froideur qui la caractérise aujourd’hui, la rationalité occidentale était animée d’une chaleur qui engageait la globalité humaine : l’énergie du logos n’était pas seulement focalisée au niveau de la tête, elle circulait aussi dans le cœur, le corps et probablement l’âme. Celui qui avait l’esprit critique - krinein : l’art de juger, de trier le bon du mauvais grain - était à l’image du médecin qui savait prendre la bonne décision au bon moment - kairos - durant la phase critique de la maladie. C’était aussi le guerrier qui savait évaluer les avantages et les inconvénients d’une situation pour s’engager instantanément dans le feu de l’action. Socrate était à la fois admiré pour ses vertus de penseur et de guerrier. Le logos était donc comme un feu qui assurait une justesse accrue dans la mouvance des actions humaines. Or, aujourd’hui, celui qui détient l’esprit critique est un spectateur coupé de l’action en mouvement et de ses émotions suspectées de balayer son objectivité désincarnée. D’un état de feu, le logos a ainsi pris un état de froideur où le ressenti corporel et émotionnel, passé au crible d’une analyse distanciée, devient rationnel et raisonnable.

… tao d’Orient
Plus à l’Est, dans la Chine antique, il y a plus de vingt-quatre siècles, une vision intuitive du monde est apparue avec (surtout) Lao Tseu : le taoïsme. Le tao, c’est la “voie”, le “chemin”, l”’innommable”, la source de toutes choses existantes. Du tao émerge un couple d’énergies opposées et complémentaires, le yin-yang, qui compose les mouvements et les substances de tous les êtres. Notre environnement, notre corps et nos cellules sont animés par le mouvement perpétuel du yin-yang. Ainsi la vision taoïste amène cinq changements de perspective dans notre perception mécaniste de la réalité. Tout d’abord, le couple est une donnée fondamentale dans le développement de tout être : féminin-masculin, mère-père, vide-plein, terre-ciel, contraction-expansion, passif-actif, interne-externe, etc. Ensuite, l’élément féminin ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*