BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter


» retour

L’avenir de la médecine chinoise en France

article



Notre monde est en pleine mutation et la médecine est, elle aussi, en train de vivre de grands bouleversements. Longtemps triomphante, la médecine scientifique se trouve en partie remise en cause ; longtemps ignorées ou méprisées, des méthodes telles que

Par François Marquer


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°31
Extrait du dossier : Médecine traditionnelle chinoise
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Notre monde est en pleine mutation et la médecine est, elle aussi, en train de vivre de grands bouleversements. Longtemps triomphante, la médecine scientifique se trouve en partie remise en cause ; longtemps ignorées ou méprisées, des méthodes telles que l’ostéopathie ou la chiropratique sont officialisées ; longtemps cantonnée en Extrême Asie, la médecine chinoise apparaît de plus en plus comme une médecine à vocation universelle. Dans cette situation évolutive, il est important que les praticiens de médecine chinoise accélèrent le processus de professionnalisation et qu’ils soient capables de créer autour d’eux un grand courant de soutien.

Historiquement
Il y a déjà quelques siècles que médecine chinoise et médecine occidentale se côtoient. Depuis les premiers séjours de missionnaires jésuites en Extrême-Orient, des notions de médecine occidentale furent introduites en Chine et certains aspects de la médecine chinoise furent rapportés en Europe. Toutefois, lorsque la médecine moderne prit un caractère scientifique au cours du 18e siècle, toute allusion à la médecine chinoise en Occident fut bannie durant plus d’un siècle. Ce n’est que vers les années 1930 qu’il fut à nouveau question de cette médecine — et en particulier de l’acupuncture — en France d’abord puis, peu à peu, dans tous les autres pays. Dans le même temps, la médecine moderne se développait de manière importante en Chine et ses partisans obtinrent même à plusieurs reprises la mise à l’écart de la médecine traditionnelle. Aujourd’hui, médecine chinoise traditionnelle et médecine moderne sont les deux systèmes de santé officiels en Chine ; ailleurs, la médecine chinoise est présente, sous une forme ou une autre, dans tous les pays du globe.
Dans cet article, il sera principalement question de la situation actuelle de la médecine chinoise en Europe et en France. Si les praticiens de médecine chinoise sont relativement nombreux dans nos pays, il est parfois difficile d’appréhender leurs méthodes, de déterminer leurs formations, voire même de savoir pour quelles maladies il convient de les consulter.

Tradition et pratique
Il est une tendance qui s’affirme en France comme dans les autres pays où la médecine chinoise n’est pas d’origine, c’est la pratique toujours plus classique — pour ne pas dire traditionnelle — de cette médecine. Si certains des praticiens ont pensé qu’il était possible de s’affranchir d’une conception particulière de la physiologie (et même de l’anatomie) ou d’une méthode diagnostique caractéristique, il est évident pour ceux qui utilisent au quotidien la ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*