BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Massage aux huiles

article

Au-delà du toucher, les vertus des plantes

Jusqu’au début de notre siècle, l’huile, ce concentré de lumière et d’énergie de la graine, avait conservé cette place privilégiée et l’on respectait ses qualités en la produisant de façon noble et traditionnelle (moulins à huile avec meule de pierre).

Par Chantal Clergeaud , Lionel Clergeaud


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao hors-série n°4 : Massages & thérapies manuelles
Extrait du dossier : Massages d’aujourd’hui
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Jusqu’au début de notre siècle, l’huile, ce concentré de lumière et d’énergie de la graine, avait conservé cette place privilégiée et l’on respectait ses qualités en la produisant de façon noble et traditionnelle (moulins à huile avec meule de pierre). De nos jours, les grandes industries alimentaires ont réussi à en faire une vulgaire matière grasse liquide nutritivement morte et sans intérêt thérapeutique, ne contenant plus que des calories vides, «grâce» à une pléiade de traitements chimiques, tous plus agressifs les uns que les autres. Or pour jouer à fond son rôle d’aliment, de facteur de santé et de beauté, l’huile doit être de qualité irréprochable, c’est-à-dire non raffinée, de première pression à froid, en provenance de graines arrivées à juste maturité et cultivées par des méthodes de l’agriculture biologique. Ainsi obtenues, les huiles vont nous apporter des éléments vitaux indispensables comme la précieuse vitamine F et autres acides gras si utiles à l’élaboration des prostaglandines, véritables hormones naturelles. La vitamine F, encore appelée facteur F ou vitamine anti-eczématique, correspond aux acides gras poly-insaturés (AGPI) —dont les 3 principaux : les acides arachidonique, linoléique et linolénique—. Ces AGPI se comportent à la manière de catalyseurs et favorisent notamment l’utilisation des vitamines liposolubles : A, B4, D, E, K, I et J. Leur rôle est fondamental ; ils régularisent notamment le métabolisme des graisses nocives pour le cœur, réduisent le taux de cholestérol, préviennent les maladies cardio-vasculaires, stimulent les défenses de l’organisme, permettent la formation des prostaglandines, interviennent au niveau de la fertilité et se révèlent comme l’un des meilleurs protecteurs de l’épiderme.

Les acides gras : saturés et insaturés
La qualité d’une huile dépend essentiellement du taux d’acides gras saturés et d’acides gras insaturés. Les premiers, peu digestes et nocifs en excès pour le système cardio-vasculaire, sont néanmoins importants dans la lubrification intestinale ; les seconds, eux, sont indispensables, et jouent un rôle de tout premier ordre dans l’édification cellulaire, le transport de l’énergie et la protection du système cardio-vasculaire. Se rappeler notamment que les acides gras insaturés que l’on trouve dans les huiles raffinées se comportent comme des acides gras saturés du fait des transformations chimiques opérées, d’où la nécessité de bannir les huiles raffinées.

Les huiles de massage
Dans la plupart des techniques du toucher, les mains doivent pouvoir travailler en souplesse et ne pas être freinées dans leur action. L’utilisation d’une huile facilite le ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*