BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Chiropratique

article

Retrouver l’équilibre du système nerveux

La chiropratique est la première profession manuelle et la troisième profession de santé dans le monde avec ses 90 000 praticiens.

Par Valérie Klingelschmitt


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao hors-série n°4 : Massages & thérapies manuelles
Extrait du dossier : Thérapies manuelles
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

La chiropratique est la première profession manuelle et la troisième profession de santé dans le monde avec ses 90 000 praticiens. C’est une médecine naturelle reposant sur une conception globale de l’organisme en tenant compte de ses pouvoirs naturels de récupération.

Philosophie, art et science
La « chiro » est souvent décrite comme une philosophie, un art et une science.
Une philosophie par l’approche globale du corps, la prévention active et le respect de l’intelligence du corps. Chacun de nous possède en effet une « intelligence innée » ou pouvoir d’autoguérison ; en permettant au système nerveux de mieux fonctionner, la chiro potentialise cette force vitale.
Un art par l’exigence d’une bonne dextérité manuelle et le décryptage du language du corps pour l’aider à mieux fonctionner. Tout devient ainsi important : la façon de se lever, de marcher, de serrer la main ou de tourner la tête. Le praticien observe toutes ces attitudes qui l’aident à comprendre le corps dans toutes ses expressions. Une science qui s’adresse à l’équilibre vital de l’organisme, au bon fonctionnement du système nerveux et au maintien d’une bonne hygiène vertébrale. Ainsi la chiro peut-elle être considérée comme une science de la santé qui a pour objet le diagnostic, le traitement et la prévention des déficiences mécaniques du système musculosquelettique en concentrant son intervention sur l’intégralité du système nerveux, en relation avec tous les autres systèmes du corps humain, sains ou malades.

Contre la rigidité du système nerveux
Les perturbations du système locomoteur sont appelées « subluxations ». Elles sont localisées en particulier au niveau du crâne, de la colonne vertébrale et du bassin. Les interférences nerveuses, conséquences neurologiques de ces subluxations, entraînent des états douloureux ou des troubles fonctionnels, voire organiques, qui affectent globalement l’état de santé. Les causes de ces interférences peuvent être d’origine chimique, physique ou émotionnelle. Elles se manifestent lorsque le processus d’adaptation est saturé. La saturation d’information implique une rigidité du système nerveux, pire ennemi de notre dos et de notre santé en général.
Il ne faut pas oublier que le chiropraticien ne soigne pas la maladie, mais il génère l’état de santé. Après avoir identifié les subluxations par une méthode diagnostique spécifique, il entreprend la correction de ces subluxations au moyen d’ajustements chiropratiques.

Des ajustements précis et indolores
L’ajustement varie selon les techniques utilisées. Il en existe de très différentes appliquées selon le praticien et les ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*