BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Le Tai Ji Quan

article

« Pont culturel entre les peuples. »

Carole et Duc Nguyen Minh dirigent ensemble le Centre Yang ChengFu de Paris. Couple métisse, ils partagent et diffusent leur enseignement à travers le monde avec générosité et qualité. Nous les avons rencontrés.

Par Duc Nguyen , Carole Nguyen


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°51
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

GTao : Comment l’aventure du Taiji a-t-elle commencé pour vous ?
Duc Nguyen Minh : Les choses se sont mises en place tout naturellement, ce doit être ce qu’on appelle le Tao. Tout a débuté en 1999 avec notre rencontre avec la Famille Yang, la passion pour un style dans lequel nous nous sommes entièrement impliqués a fait le reste. Nous voulions au début aider à promouvoir une école que nous aimions, les choses ont ensuite évolué vers d’autres horizons, sans que nous nous doutions où cela nous mènerait. Nous avons été amenés par une série de circonstances indépendantes de notre volonté à organiser en 2001 un séminaire international de Taiji, dirigé par le Grand Maître Yang Zhenduo et Maître Yang Jun, puis peu de temps après, à devenir les co-directeurs du Centre Yang Chengfu (Centre YCF) de Paris, représentant en France de l’Association Internationale du style traditionnel de Tai Chi de la famille Yang.
Carole Nguyen Minh : Enseigner le Taiji nous a permis de donner et de transmettre ce que nous avions reçu et c’est bien modestement que nous œuvrons, tout en défendant des valeurs qui sont aussi les nôtres : la solidarité, le partage, le lien social, le métissage.  

GTao : Vos responsabilités au sein du Centre Yang Chengfu vous ont mis en relation avec le reste du monde…
D. : Notre appartenance à l’Association Internationale nous invite naturellement à communiquer avec l’international, à participer à des activités et à des manifestations aux quatre coins du monde et à y retrouver des amis.
C. : Nous voyons se justifier ici la fameuse maxime de Maître Yang Zhenduo : « Le Taiji, pont culturel avec les peuples ».
D. : Etre en lien direct avec la Famille Yang, c’est avoir un pied dans l’Empire du Milieu. En 2007, c’est à l’occasion du 25e Anniversaire de l’Association du Shanxi que nous avons été conviés à un grand Tournoi international de Taiji, agrémenté d’un séjour à travers la Chine — les incontournables Cité Interdite et Grande Muraille —.
C. : Le tournoi a accueilli 800 participants dont 160 occidentaux, avec une cérémonie d’ouverture et de fermeture comme seuls les Chinois savent en organiser. Croyez-nous, ça fait quelque chose de conduire une délégation française de 17 personnes dans le fief de la famille Yang (Shanxi) et de défiler devant une foule de Chinois.

...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*