BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail
habillez-vous generation tao


» retour

L’éveil au Vivant

article

L’émergence d’un corps conscient

Sentir son corps se transformer au fil du cheminement de connaissance de soi, c’est un peu comme assister, progressivement, à son propre éveil…

Par Cécile Bercegeay


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°56
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Un éveil à la vie qui nous traverse et aux innombrables capacités, aptitudes et intelligences qui en résultent. Dire oui au vivant, c’est ouvrir le champ des possibles et frayer un chemin nourri de conscience, de perceptions, de connexions, de sentiments et
d’extases infinis et bouleversants…

Le corps-conscience
Ces dix dernières années*, une véritable révolution s’est opérée en moi, dans toute ma corporalité (corps-cœur-esprit). Je pressens d’ailleurs que cela ne cessera jamais, que chaque minute vécue dans ce choix de vie modèlera mon corps et mon comportement vers plus d’unité, de cohérence et de globalité. Plus j’éclaire mes zones d’ombre, plus je réinsuffle du mouvement aux parties de moi qui ne bougeaient plus, plus j’acquiers de la force et une certaine « adaptitude » à emprunter mon chemin. Comme si mon corps physique se mettait en phase avec l’évolution de ma conscience, comme un miroir qui me donnerait une lecture de là où j’en suis. C’est ainsi que j’ai le plaisir de retrouver progressivement ma sensibilité et de laisser derrière moi une cuirasse épaisse et imperméable qui ne me donnait que le minimum vital.

Le temps de la transformation
Grâce à ma pratique, que je vis comme une voie d’éveil, je découvre et expérimente une véritable alchimie, au sens où chaque chose s’entre-nourrit pour créer une matière vivante, aimante et intelligente, en constante évolution.
J’aime l’image que nous donne le rythme des saisons pour évoquer la préparation invisible nécessaire pour se lancer dans cette aventure de conscience. Car plonger dans son inconscient — qui parfois prend une forme effrayante — demande d’avoir fait un choix sincère et profond. Comme les combattants qui se préparent et se concentrent avant la rencontre, il faut être prêt pour, ici, se retrouver à Voir, Sentir et Ecouter le Nouveau. Et lorsque la conscience et le physique travaillent de concert alors on s’offre plus de force et de disponibilité pour affronter le pénible, la peine, la peur… ou accueillir la joie. Je me souviens combien il m’a fallu de temps pour sentir le plaisir dans le mouvement : soit ça ne bougeait pas à l’intérieur et donc je ne vivais pas le mouvement, je le faisais seulement, soit c’était douloureux physiquement et émotionnellement. Puis, comme un cuir qui a besoin de s’assouplir, au fil des prises de conscience et de lâchers émotionnels, je me suis détendue, assouplie, j’ai accepté l’espace qui se ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*