BOUTIQUE Mon compte Ma taothèque Mon panier (0) Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter, saisissez votre e-mail


» retour

Le wushu français récompensé…

article



L’équipe de France de Kung Fu Wushu est revenue avec deux médailles des Championnats du Monde à Hong-Kong. Une d’argent avec Karim Taghbalout et une de bronze (1/2 finaliste) avec Stéphane Attely. Félicitations…

Par La Rédaction


Ajouter à la taothèque

Extrait de la revue : Génération Tao n°14
Nb de pages : 2

Lire l'article

Télécharger le PDF

Descriptif

Les derniers championnats du monde de Wushu du millénaire annoncent une très bonne nouvelle.La reconnaissance de notre discipline (le Wushu) par le Comité International Olympique (C.I.O.). Cette bonne nouvelle fait que l’on entrevoit pour les arts martiaux chinois de belles années à venir…Les deux fédérations qui se sont enfin unies ont présenté une équipe unifiée en vue du 5e championnat du monde de Wushu à Hong-kong. La sélection retenue : En technique : Farès Zerou, Simon Laroche, Bulent Turan, Eddy Marie-Luce, Mathieu N’go, Marc Cheung, Gauthier Cazor, Frédéric Alino. En combat : Ciril Rousseau (cat. 65-70 kg), Stéphane Attely (cat. 75-80 kg), Mathieu Toulza (cat. 80-85 kg), Karim Taghbalout (cat. 90 kg), Didier Tocqueville (cat. 60 kg).

Kowloon-Hong-Kong
L’arrivée dans la péninsule fut un moment inoubliable. C’est une ville à voir le jour et à savourer la nuit. La cérémonie d’ouverture fut splendide : défilé des 55 délégations, danse du lion fluorescente, démonstrations de Wushu. Tout était réuni pour passer un agréable moment et une belle semaine de compétition. En Sanda, tous les combattants passent le premier tour et arrivent jusqu’en 1/4 de finale, sauf Didier Tocqueville qui ne peut faire face à un Yougoslave expérimenté. Cyril Rousseau n’a pu faire grand-chose malgré sa hargne féroce face au finaliste de sa catégorie. Stéphane Attely affronte un Russe. Au 2e round, il submerge son adversaire, au 3e, ce n’est plus qu’une formalité. En demi-finale, c’est plus ardu. L’Égyptien Selit ne lui laisse que peu de chance et il s’incline sans regrets par deux manches à zéro. Mathieu Toulza passe un tour et trouve face à lui un Iranien. Touché, le Français restera sonné. Il n’ira pas plus loin. Karim Taghbalout chez les lourds, pour son premier championnat à ce niveau, surclasse son adversaire mais se blesse à la cheville lors d’une frappe. C’est suffisant pour le priver de finale. Encore bravo pour cette belle médaille d’argent. Pour la technique, au premier jour, presque tous les Français sont engagés. dans la catégorie reine, le Chang quan masculin avec ses 57 inscrits. Frédéric Alino en 3e position s’en sort avec un 8.51. Simon Laroche, pénalisé par une erreur de direction, ne peut obtenir que 8.80. Le troisième Français, Farès Zerou, est handicapé par une contracture à la cuisse droite qui l’oblige à mettre la main au sol. Il réussit néanmoins à obtenir un 8.91. Vient ensuite Gauthier Cazo. Desservi par un manque ...

Vous aimerez aussi

Commentaires




Rubriques
CULTURE & SOCIÉTÉ
ÉCOLOGIE CORPORELLE
SANTÉ & BIEN-ÊTRE
CONNAISSANCE DE SOI
VOIES DU FÉMININ
Boutique
Tous nos produits
FAQ
CGV
Taothèque
Mon Compte
Panier
Nous suivre
Blog
Facebook
Twitter
Espace Presse
Newsletter
Pour vous inscrire a notre newsletter
saisissez votre e-mail
Informations
L'équipe
Contact
Espace annonceur
Mentions légales
Plan du Site

*-*